FPI : la Fête de la liberté est un bon test pour les élections à venir (Pierrette Bléhidé, vice-présidente)





fpi-la-fete-de-la-liberte-est-un-bon-test-pour-les-elections-a-venir-pierrette-blehide-vice-presidente


Le Front populaire ivoirien (FPI) du président Pascal Affi N’Guessan a organisé les 5 et 6 mai 2023, à Man, sa traditionnelle Fête de la liberté. Rassemblement qui a réuni, selon les organisateurs, 31.000 personnes. Dans une interview accordée ce lundi 8 mai 2023, à Pressecotedivoire, la vice-présidente chargée de la Communication et du Marketing politique du FPI, Pierrette Bléhidé, s’est réjouie de la mobilisation qui, selon elle, est un bon test pour son parti à quelques mois des prochaines élections. 

Madame la vice-présidente du FPI, votre parti a organisé les 5 et 6 mai 2023, à Man, sa traditionnelle Fête de la Liberté. Quel bilan faites-vous ?

Pierrette Bléhidé : La fête de la liberté sonnait, pour le Front populaire ivoirien, un peu comme un défi à relever, après la fête de la Renaissance du PPA-CI de Laurent Gbagbo, à la Place FICGAYO de Yopougon, à Abidjan, et la Fête des libertés du MGC de Simone Gbagbo, à Bouaké. L’organisation de cette manifestation à Man était également un test aussi bien pour les élections régionales et municipales que l’élection présidentielle à venir. Nous pouvons aujourd’hui affirmer sans risque de se tromper que la Fête de la liberté, Man 2023, a eu un franc succès, avec cette mobilisation exceptionnelle des militants autour du président Pascal Affi N’Guessan, pendant les deux jours que nous avons passés à Man.

On peut donc dire que vous êtes totalement satisfaites de la mobilisation ?

Pierrette Bléhidé : Oui, nous sommes très satisfaite. En seulement un mois de travail effectif sur le terrain, le Comité d’organisation a réussi son pari de réunir à Man 30.000 personnes. Ce sont, selon les services de la police, quelque 31.000 militants et sympathisants mobilisés qui sont venus à Man pour célébrer la Fête de la liberté. Et ce n’est pas rien.

Nous sommes à quelques mois des élections locales. Pensez-vous que cette mobilisation est un test qui augure d’une perspective meilleure pour votre parti ?

Pierrette Bléhidé : Réunir 31.000 manifestants en une seule Fête de la liberté à Man, après seulement un mois de sensibilisation, cela démontre que le FPI est un parti qui compte sur l’échiquier politique national. Cette mobilisation exceptionnelle augure d’une perspective meilleure pour le parti et ce rassemblement a été un bon test pour les élections à venir, parce qu’on sait que tous ces hommes et femmes, qui étaient à la Fête de la liberté, à Man, viennent de divers horizons du pays. Cela signifie que le FPI est suffisamment implanté partout en Côte d’Ivoire et qu’on ne sera pas surpris qu’il y ait des élus un peu partout sur tout le territoire national.

L’actualité récente, c’est le partenariat entre votre parti et le parti au pouvoir, le RHDP. Comment vous ressentez-vous cette signature ?

Pierrette Bléhidé : L'accord de partenariat signé, le mardi 2 mai 2023, avec le RHDP, est une preuve que le FPI est pour la réconciliation nationale, la cohésion sociale et la démocratie; qu’il veut la paix là où certains rêvent à un match retour, pour ne pas dire font l’apologie de la guerre et de la violence.

En s’engageant avec le parti au pouvoir à œuvrer pour la paix et la réconciliation nationale, nous travaillons pour une Côte d’Ivoire fraternelle et prospère. Et cela me fait me sentir bien.

Interview réalisée par Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Le prix du kg de cacao pour la campagne intermédiaire 2023 maintenu à 900 FCFA

Les journalistes peuvent-ils rassembler les Ivoiriens ?