Souleymane Diarrassouba lance l‘application « contrôle citoyen »





souleymane-diarrassouba-lance-lapplication-controle-citoyen


Le ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des Petites et moyennes entreprises (PME), Souleymane Diarrassouba, a procédé lundi 8 mai 2023 au lancement de l’application « contrôle citoyen » initié par son département pour une meilleure participation des populations à la lutte contre la vie chère.

«  Désormais, chaque citoyen au travers de cette application mobile «contrôle citoyen » pourra être impliqué dans les efforts de lutte contre la vie chère. En agissant ainsi, nous offrons la possibilité à chacune et à chacun des habitants de notre pays, de prendre une part active dans la  maitrise de son pouvoir d’achat », a déclaré M. Diarrassouba.

Selon lui, cette application se veut un instrument qui va contribuer à décourager toute velléité  inflationniste de la part de tous opérateurs économiques indélicats. Il est donc un élément de dissuasion et de répression, mais n’a pas été conçu   » à l’encontre » des commerçants.

Ce dispositif d’alerte mis à la disposition des consommateurs vient renforcer  la ligne verte 1343 et les autres actions de lutte contre la vie chère initiées par le ministère en charge de commerce à travers notamment la Brigade de contrôle rapide (BCR) ainsi que des autres initiatives du Conseil national de lutte contre la vie chère (CNLVC).

«  J’instruis le directeur général du commerce intérieur  de prendre les dispositions  pour le déploiement  et l’opérationnalisation  de la BCR dans chacune des 26 directions régionales de notre pays », a-t-il  signifié.

Le DG du commerce intérieur, Aimé Koizan, a souligné que cette application permettra aux populations, d’alerter sur les pratiques de prix illicites, de dénoncer les cas de défaut d’affichage des prix et la mise en vente de produits périmés ou contrefaits, constatés dans les marchés, supermarchés, supérettes et boutiques de quartiers.

Afin de juguler l’inflation, le gouvernement ivoirien a pris, depuis mars 2022, une batterie de mesures pour la préservation du pouvoir d’achat des populations. Il a ainsi décidé du plafonnement du prix de certains produits, de la subvention de produits pétroliers et de la farine de blé, entre autres.

Aip

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Coupe de la Confédération: mauvais départ pour l'Asec Mimosas

Fédération ivoirienne de Football : voici la date des prochaines élections