4è journée du Sila : les professionnels partagent leur point de vue sur la digitalisation du livre





4e-journee-du-sila-les-professionnels-partagent-leur-point-de-vue-sur-la-digitalisation-du-livre

Une vue des experts qui ont participé au panel



La 4è journée du Salon international du livre d’Abidjan (Sila), a réuni, très tôt dans la matinée du vendredi 12 mai 2023, des professionnels du livre autour de la thématique « la digitalisation des contenus éditoriaux et littéraires pour en finir avec le morcellement du monde et faire du monde une fraternité humaine », dans la grande salle Niangoran Porquet, à Treichville.

Pendant 1h30, les invités ont partagé leurs expériences et points de vue sur le sujet du jour à travers des échanges.

Pour le professeur Ehouma, la digitalisation du livre ne peut en aucun cas empêcher l’écrivain d’avoir ses bénéfices. Il a par ailleurs expliqué qu’on ne peut pas parler de progrès sans conséquences. «Lorsqu’on fait le classement des plus riches du monde 2022, vous avez constaté qu’ils sont de quel domaine ? Elon Musk, Amazon et ainsi de suite sont dans le digital. Tu veux faire de l’argent, et tu dis que le digital va t’empêcher d’avoir de l’argent alors que les plus riches du monde son dans le digital », a-t-il argumenté.

Avant d’ajouter que la digitalisation n’est pas un danger pour l’écrivain, au contraire, il porte haut l’écrivain.

Pour sa part, Jean Philippe, informaticien de son état, fait part de sa préoccupation de l’accès difficile grand public ivoirien au contenu.

Dans l'ensemble, les panélistes ont démontré que la digitalisation du livre permettra aux écrivains d’avoir un public large à travers le monde entier.

D.B

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Italie : Ac Milan, mauvaise nouvelle pour Franck Kessié

Modification de la Constitution : voilà les trois réformes majeures que Ouattara veut introduire