Côte d’Ivoire / Affaire utilisation du logo du Front populaire ivoirien : Affi N’Guessan gagne son procès





Front populaire ivoirien,FPI,Côte d’Ivoire,Pascal Affi N’Guessan


Le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan, a gagné son procès contre la fronde au sein de son parti dans l’affaire de l’utilisation du logo du FPI et pour laquelle il avait été traduit devant la justice française. 
Le tribunal de grande instance de Paris "déboute Joseph Mamadou Bouable de ses prétentions au titre de la contrefaçon de marque et au titre de parasitisme", peut-on lire dans la décision rendue, il y a quelques semaines à Paris.
Le jugement rendu condamne donc le demandeur Joseph Mamadou Bouable à ses dépens et le condamne à payer aux défendeurs "Pascal Affi N’Guessan et à Georges Aka la somme globale de 3 000 Euros sur le fondement des dispositions de l’article 700 du code de procédure civile". Aka George est le secrétaire national du FPI pour l’Europe.
C’est le 3 juillet 2017 que le président du FPI a reçu une assignation en justice. La raison, une plainte déposée devant la justice française par Mamadou Joseph Bouable dit Jo Mamadou, qui réclame la paternité du logo du FPI. Ce dernier étant déclaré à son nom, selon lui, dans les livres de la branche française de l'Association internationale pour la protection de la propriété intellectuelle (Aippi).

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Fiers Ivoiriens, le PDCI nous appelle !

Ouattara, le digne héritier de Boigny !