Identification : le ministre Vagondo Diomandé assure de la mise en œuvre d’une nouvelle approche de l’état civil





identification-le-ministre-vagondo-diomande-assure-de-la-mise-en-oeuvre-dune-nouvelle-approche-de-letat-civil


Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Vagondo Diomandé, a assuré de la mise en œuvre d’une nouvelle approche de l’état civil, en vue de sa modernisation. Il intervenait à la clôture de la cérémonie de renforcement des capacités en matière de gestion d’état civil au bénéfice des acteurs des mairies du District de Yamoussoukro et de Région du Bélier, le 1er juin 2023 à Abidjan.

« Nous sommes en train de reconstruire un certain nombre d’éléments, notamment notre état civil en termes d’amélioration et la contribution des acteurs des mairies est importante pour mettre en œuvre la nouvelle approche de l’état civile en Côte d’Ivoire dictée par la vision du Président de la République », a déclaré le ministre Vagondo Diomandé.
Le ministre de l’Intérieur qui a remis des attestations de fin de formation aux 24 acteurs des mairies, les a félicités pour leur assiduité. « Pendant trois jours, ils ont été attentifs aux enseignements pour mieux aborder les questions d’état civil », a-t-il souligné.
Vagondo Diomandé a exhorté les pétitionnaires à améliorer le dispositif existant en matière de faits d’état civil. « Nous vous mettons en mission et vous demandons d’être les formateurs des autres », a-t-il ajouté.
Le directeur général de l’Office national de l’état civil et l’identification (ONECI), Christian Ago Kodia, a pour sa part indiqué que cette formation pose les jalons d’un partenariat fort entre l’ONECI et les praticiens de l’état civil.
Il a annoncé l’ouverture d’un centre de formation dédié au renforcement des capacités à l’état civil afin d’assurer la formation continue et pour un perfectionnement de qualité des agents engagés dans le vaste programme de modernisation de l’état civil.
Christian Ago Kodia a fait savoir que l’enregistrement des faits d’état civil et la production des statistiques de l’état civil sont des fonctions essentielles pour assurer une meilleure gouvernance et une bonne planification des projets et programmes de développement.

C’est au regard des dysfonctionnements constatés, a-t-il observé, que le gouvernement a adopté la stratégie d’état civil et d’identification afin de constituer un système moderne et efficace de traitement d’informations qui assure l’enregistrement, le stockage et la communication d’informations relatives aux personnes physiques.  

Gouv.ci

En lecture en ce moment

Point de la situation de la COVID-19 au samedi 10 octobre 2020

Bourse : NASDAQ et la BRVM s’unissent pour l’implémentation d’un système de surveillance sur le marche financier régional de l’UEMOA