Côte d’Ivoire / Pâques : Les chrétiens commémorent la passion de Jésus-Christ ce vendredi





Côte d'Ivoire,Pâques,Jésus-Christ,catholiques,chrétiens


Les chrétiens de Côte d’Ivoire, à l’instar de ceux du monde entier, commémorent ce vendredi, la passion du Seigneur Jésus-Christ, dans la prière et le recueillement dans les différentes paroisses et autres lieux de culte.

En début d’après-midi, les fidèles notamment catholiques et méthodistes, envahiront les artères principales des villes, hameaux et villages sur toute l’étendue du territoire, pour miner à travers le chemin de croix, les différentes stations retraçant la souffrance de Jésus-Christ, depuis son arrestation jusqu’à sa mort sur le bois infâme de Golgotha.

“Comme un rejeton qui sort d’une terre desséchée, il n’avait ni beauté , ni éclat pour attirer nos regards. Et son aspect n’avait rien pour nous plaire. Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités. Il a été maltraité et opprimé et il n’a point ouvert la bouche”, avait imagé le prophète Esaïe, son supplice.

Le Vendredi Saint est l’avant-dernière étape de la semaine sainte qui a démarré le 14 avril avec la célébration de la fête des Rameaux marquant l’entrée triomphale de Jésus-Christ à Jérusalem, et le Jeudi Saint qui a vu l’institution de l’Eucharistie et le lavage des pieds des apôtres par le Maître et qui s’achèvera dimanche par la fête de Pâques ou la résurrection de Jésus-Christ.

En l’an 33 de notre ère, Jésus-Christ fut arrêté dans le jardin de Getsémané, traduit devant les tribunaux du Roi Hérode et du Gouverneur Ponce Pilate. Livré aux Juifs pour être crucifié, il mourut sur une croix à Golgotha et fut enseveli, révèlent les Saintes Écritures.

(AIP)

En lecture en ce moment

Le ministre de la Ville formel : "Raser les quartiers précaires n’est pas la solution"

Deux embarcations de 111 migrants font naufrage dans la méditerranée