Régionale dans le Haut Sassandra : la bataille entre Stéphane Kipré et Mamadou Touré n'aura pas lieu





regionale-dans-le-haut-sassandra-la-bataille-entre-stephane-kipre-et-mamadou-toure-naura-pas-lieu


Désignés candidats pour le compte de leur parti respectif, le vice-président exécutif du PPA-CI, Stéphane Kipré et le ministre de la Promotion de la jeunesse, porte-parole adjoint du gouvernement, Mamadou Touré, cadre du RHDP devraient s’affronter dans les urnes, le 2 septembre 2023, pour la présidence du conseil régional du Haut Sassandra (Daloa).

Une bataille dans les urnes qui alimente des discussions et que certains qualifient déjà de duel de "jeunes loups" entre deux personnalités politiques proches l'un, de l'ancien chef de l'Etat Laurent Gbagbo et l'autre, de l’actuel Président Alassane Ouattara. Certains évoquant les forces et les faiblesses dans chaque camp.

Mais cette bataille, sauf changement de dernière minute, pourrait ne pas se tenir. Pas parce que ces élections seront reportées mais pour toute autre raison. Selon une source proche du PPA-CI, le proche de Laurent Gbagbo a été amené à s’allier au candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Alphonse Djédjé Mady, qui brigue pour la deuxième fois ledit siège.

Dans le cadre de l’alliance entre le PDCI et le PPA-CI, les deux partis ont, toujours selon la même source, décidé de faire front commun afin de permettre au président sortant de conserver son siège.

La bataille, s’il devrait y en avoir une, devrait donc avoir lieu entre Mamadou Touré du RHDP avec le soutien de Hué Bi Séhi du FPI et Alphonse Djédjé Mady du PDCI, qui devrait bénéficier du soutien du PPA-CI.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Visite du chef de l’Etat dans le N’Zi : Ce que les populations de Kouassi Kouassikro attendent du président

Après plusieurs cris de cœur : voici ce que l'État ivoirien va faire pour le comédien Guéhi Vêh