Rentrés hier, après plus de 10 ans d'exil : pourquoi Serges Kassy et François Kency n'ont pu être reçus par le PPA-CI





rentres-hier-apres-plus-de-10-ans-dexil-pourquoi-serges-kassy-et-francois-kency-nont-pu-etre-recus-par-le-ppa-ci

Après plus de 10 ans d'exil, François Kency a regagné Abidjan



Arrivés ce mercredi 12 juillet 2023, en provenance du Ghana, par voie terrestre, les artistes engagés Serges Kassy et François Kency n’ont pas été accueillis au siège du PPA-CI, à Cocody où il était prévu, une cérémonie d’hommage populaire. A partir de 16h déjà, un groupe Woyo et une fanfare ont commencé à chauffer le siège du PPA-CI, avec des sonorités patriotiques et religieuses, pour démontrer l'aspect festif de ce retour d'exil, de ces deux combattants, pour la démocratie et les libertés. Hélas, l'accueil chaleureux que le PPA-CI a prévu pour ses compagnons de lutte, a été malheureusement ajourné pour des raisons administratives.

«Je suis au regret de vous annoncer que la cérémonie d'accueil de nos amis artistes, Serges Kassy et François Kency est reportée à une date ultérieure. Parce que jusqu'à cette heure, nos amis étaient encore à Noé. Pour des problèmes administratifs. Ils ont passé facilement la partie ghanéenne. Mais c’est ici, qu'il y a eu des soucis. La Police des frontières veut les entendre et leur faire remplir des documents. Ils sont donc encore aux mains de la police ivoirienne. Il y a le ministre de la Réconciliation qui devait les recevoir. Comme on ne sait pas à quelle heure, ils vont rentrer et être reçus par le ministre, nous avons décidé de suspendre la cérémonie d'accueil qui leur était réservée et la reprogrammer à une date ultérieure. Le président du parti a été saisi de la situation et a demandé que les militants rentrent», a informé Damana Adia Pickass, secrétaire général du PPA-CI.

Il avait à ses côtés, Ousmane Sy Savané, le président de la Commission communication de ce parti. C'est lui qui, à la fin de l'intervention du Secrétaire général, informe que les deux artistes, Serges Kassy et François Kency, ont finalement fini avec les formalités policières. Et qu'ils quittaient à partir de 18h10, la ville de Noé pour aller rencontrer le ministre de la Réconciliation.

Ne sachant pas à quelle heure ces derniers viendront sur Abidjan et seront reçus par le ministre de la Réconciliation, Damana Adia Pickass a maintenu le report de la cérémonie à une date ultérieure.

Le Temps

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Abidjan : le district s’explique sur les déguerpissements et donne la date des prochaines opérations (la liste des zones menacées)

CAN 2023 : une fresque murale pour célébrer le football à Yamoussoukro