Les GOR, l’éternel repli identitaire





les-gor-leternel-repli-identitaire


Ahmadou Kourouma, le grand écrivain ivoirien a écrit : « Le molosse ne peut changer sa déhonté façon de s’assoir ». Et cette assertion de l’écrivain colle si bien aux partisans de l’ancien président Laurent Gbagbo qui refusent de s’inscrire dans la nouvelle Côte d’Ivoire solidaire. Un pays qui a pourtant profité de leur absence sur l’échiquier politique pour tourner le dos au repli identitaire. De retour dans le jeu politique. Rebelote. Ils veulent rallumer la poudrière identitaire. Laurent Gbagbo et ses amis qui lui sont restés, refusent de faire démentir Ahmadou Kourouma.

Dans une récente sortie du porte-parole du Parti des peuples africains de Côte d’Ivoire (Ppa-CI), Koné Justin Katinan, a traité le gouvernement de hors-la-loi, qui aurait transformé les institutions en outil de répression contre « les vrais Ivoiriens » et que leur parti se donnera tous les moyens légaux pour faire inscrire Laurent Gbagbo sur la liste électorale.

Samedi dernier, lors d’un meeting politique dans la Sous-préfecture de Zikisso, c’est le jeune Koua Justin qui saute à son tour dans le train de la haine. Criant à tue-tête devant ses quelques partisans réunis avec une si grande peine, que « Kandia Camara n’est pas de Gbon ; elle est de nationalité guinéenne ». Face à une population médusée qui a d’ailleurs refusé d’applaudir ses propos identitaires, Koua Justin s’est égosillé sur ces propos de rue durant tout son speech. Oubliant que son maitre, l’ancien ministre d’Etat, ministre de la Défense de le République de Côte d’Ivoire s’y est essayéface à Abdoulaye Kouyaté lors des précédentes législatives et s’est vu rejeté par la volonté populaire. Kouyaté « le guinéen » selon ses propos, l’ayant copieusement battu avec plus de 2500 voix de différence.

Le PPA-CI gagnerait à tourner le dos à cette stratégie politique qui n’a jamais été payante. Mieux vaudra pour ce parti de l’opposition de se mettre à la critique des actions du pouvoir, ce qui est le rôle d’un parti politique.

 

Sam Wakouboué

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/ Un naufrage fait plus de 70 morts en Irak

Déguerpissement à Abidjan : c’est la psychose au sein des populations