Municipales 2023 à Marcory : le RHDP et le FPI ajustent leurs forces





municipales-2023-a-marcory-le-rhdp-et-le-fpi-ajustent-leurs-forces

le candidat Laurent Tchagba en compagnie des fédéraux FPI de Marcory



Dans le souci de renforcer l’alliance qui lie le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) au Front populaire ivoirien (FPI), le candidat aux municipales 2023, le ministre Laurent Tchagba, s’est entretenu avec les deux fédérations du parti d’Affi N’Guessan de sa commune, le mardi 18 juillet 2023.

Au cours des réunions qui ont eu lieu respectivement au foyer des jeunes de Marcory et au foyer des jeunes d’Aliodan, la secrétaire générale adjointe chargée des fédérations d’Abidjan-sud, Mme Pulchérie Diop Baï a présenté ses points focaux dans les 12 quartiers que compte Marcory, sans oublier les trois villages Atchans, à savoir, Anoumabo, Abia Abety et Abia Koumassi.

Après les différentes présentations, le ministre Laurent Tchagba a salué l’initiative qui a pour but de consolider les liens entre les deux partis en vue de la victoire finale le 2 septembre prochain.

Une fois de plus, il a affirmé être candidat à Marcory pour mettre en œuvre la vision et le programme «Une Côte d’Ivoire solidaire », prônée par le président Alassane Ouattara.

Il a réaffirmé son engagement à adresser les problèmes de la jeunesse, des femmes, de la santé, d’assainissement, de développement des quartiers de la commune. Il n’omet pas l’emploi des jeunes et l’autonomisation de la femme qui constituent des pans importants de son programme de gestion.

Il a rappelé quelques actions telles que « la maison de l’emploi » pour répertorier chaque compétence dans les différents domaines et donner des formations et des qualifications à ceux qui n’en bénéficient pas afin de donner aux jeunes toutes les chances d’insertion. Quant aux femmes, il sera mis en place un fonds de 350 millions F pour leur autonomisation, la structuration et l’ouverture de comptes bancaires pour toutes les associations en vue de la bonne gestion du fonds.

« Pour y arriver, j’ai besoin de compter sur toutes les équipes qui sont engagées à nos côtés dans cette bataille. Il vous faut aller partout pour occuper le terrain dans l’objectif d’avoir en main l’instrument de développement local qu’est la mairie», a-t-il déclaré.

Après «l’accord de partenariat » pour « la réconciliation nationale, la cohésion sociale et la démocratie » signé entre le FPI et le RHDP le 2 mai 2023, les responsables des deux formations ont décidé de faire chemin ensemble pour les élections municipales à Marcory.

Solange ARALAMON

 

En lecture en ce moment

1ère édition de la Journée internationale de la femme africaine : Une lucarne pour encourager à relever les défis

Nomination au ministère des Affaires étrangères : Jean-Louis Billon refuse