Pour une histoire d’enterrement, un militaire abat 13 civils dont neuf enfants dans le nord-est du Congo





pour-une-histoire-denterrement-un-militaire-abat-13-civils-dont-neuf-enfants-dans-le-nord-est-du-congo


Un militaire a tué 13 civils dont neuf enfants dans le village de Tchomio, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, le samedi dernier, lors d’un enterrement familial. L’information a été dévoilée par le lieutenant Jules Ngongo Tshikudi, porte-parole de l’armée dans la province. 

Selon le lieutenant, le militaire n’aurait pas supporté que la famille de son épouse enterre le défunt (qui est son fils) en son absence.

« Pris de colère, il a tiré à bout portant sur les membres de sa belle-famille, tuant donc 13 personnes, dont neuf enfants, selon l’armée et les témoignages d’organisations de la société civile locale», affirme le lieutenant.

Le soldat qui a pris la fuite est toujours recherché selon le lieutenant.  

Elisa Achi ( Stg)

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

En fin de mission, l’ambassadeur du Qatar en Côte d’Ivoire fait ses adieux à Ouattara

A quelques jours de son retour en Côte d’Ivoire, Blé Goudé insiste: « Je veux rentrer dans la sobriété »