Accès à l’assainissement : les opportunités financières présentées aux acteurs





acces-a-lassainissement-les-opportunites-financieres-presentees-aux-acteurs

une vue d'un intervenant lors de l'atelier MuniWash



Dans l’optique de faciliter et de renforcer l’interconnexion entre les institutions financières locales et le secteur privé de l’assainissement, afin de booster le financement des besoins des acteurs, le projet Eau, assainissement et hygiène des municipalités en Afrique de l’Ouest (MuniWash) a organisé un atelier de formation les mercredi 12 et jeudi 13 juillet 2023, à l’hôtel La Rose blanche sis à Cocody-Angré, à Abidjan.

Cet atelier a permis à tous les acteurs d’échanger sur les opportunités et le processus de financement des entreprises et des ménages dans le secteur de l’assainissement.

 Il s’agissait pour les initiateurs de cette rencontre de faire connaître le marché de l’assainissement, les opportunités d’affaires et les opportunités de responsabilité sociétale et environnementale (Rse) aux institutions de financement. Il fallait aussi mobiliser les institutions financières, notamment les microfinances autour du financement des petites et moyennes entreprises de l’assainissement et des ménages.

 Après deux jours de travaux, les institutions financières ont eu une meilleure connaissance du secteur de l’assainissement, du potentiel d’affaires et des opportunités de développement des initiatives de Rse. Elles ont également amélioré leurs connaissances et compréhensions de la situation du financement du secteur privé et des usagers d’assainissement.

Il a été aussi établi un cadre de partenariat entre les acteurs de l’assainissement et le secteur financier. Sans oublier que les acteurs du privé que sont les prestataires et les services d’assainissement ont eu une meilleure connaissance du processus de financement des moyennes et petites entreprises.

Enfin, chacun a pu identifier les services adaptés à ses besoins en vue d’un meilleur rendement.

En Côte d’Ivoire, l’activité MuniWash couvre huit municipalités que sont Abengourou, Abobo, Bouaké, Gagnoa, San Pedro, Soubré, Yamoussoukro et Yopougon.

Son objectif est d’aider les administrations municipales, les agences nationales, les services publics et privés à consolider et à étendre les services d’eau et d’assainissement à l’échelle de la ville, en répondant aux besoins critiques des populations pauvres et mal desservies.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Les manifestations publiques interdites à Yopougon jusqu'au 5 janvier

Côte d’Ivoire/Promotion des leaders de demain : trois ivoiriens distingués au Maroc