Armée de Côte d’Ivoire : l’hommage du gouvernement aux soldats ivoiriens





armee-de-cote-divoire-lhommage-du-gouvernement-aux-soldats-ivoiriens


Le Premier ministre Patrick Achi a présidé, dans la matinée du jeudi 27 juillet 2023, une cérémonie d’hommage aux soldats ivoiriens, à l'occasion de la Journée du souvenir et d'hommage des armées.

Cette cérémonie qui marque les 63 ans de la création de l’armée ivoirienne, s’est déroulée autour du thème « Jeunesse ivoirienne-Forces de défense et de sécurité : pour un engagement civique et une responsabilité citoyenne » et s’est tenue à la place d’armes général de Corps d’armée Ouattara Thomas d’Aquin, au Plateau.

« Je voudrais féliciter ces hommes et ces femmes des forces armées de Côte d’Ivoire qui veillent à la sécurité de nos populations et leur permettent de vaquer tranquillement à leurs occupations », a déclaré le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara.

Pour lui, le choix du thème de cette 3e édition n’est pas anodin. Il explique, en effet, que « la jeunesse, qui est une force pour notre pays, doit être armée de vertus et des valeurs pour assurer pleinement la relève et faire face aux défis de la sécurité humaine et collective ». Les rapports entre notre armée et notre jeunesse doivent être fusionnels. Alors complicité et complémentarité devraient ainsi être, pense-t-il, les maitres-mots de la relation nouvelle.

Il s'est également réjoui de la création de la médaille des armées, une distinction faite pour la toute première fois en Côte d'Ivoire.

Intervenant à son tour, le chef d’état-major des armées, Lassina Doumbia, a félicité et encouragé « les éléments » tout en invitant l’ensemble des forces armées à suivre le bel exemple dans la protection de la mère patrie. Il a également rendu un vibrant hommage aux vaillants combattants tombés sur le champ d’honneur pour la défense de la patrie.

« C’est en 2019 qu’a germé l’idée de consacrer une journée aux armées, à la date anniversaire de sa création, le 27 juillet 1960. Elle ne vise nullement l’autocélébration d’identité aux habitudes et tradition bien ancrée. Il s’agit plutôt pour ceux dont le contrat opérationnel est de protéger la nation, de marquer un temps d’arrêt. Celui d’opérer une introspection individuelle et une réflexion prospective collective. Se souvenir d’un défunt, d’évaluer les acquis et de célébrer les exemples est donc la mission de la journée dite journée du souvenir et d'hommage des armées », a expliqué le chef d’état-major.

A l’issue des allocutions, une gerbe de fleur a été déposée aux pieds de la statue du soldat Ouattara Thomas D’Aquin, premier chef d’état-major de l’armée de Côte d’Ivoire, à la mémoire de tous les disparus. Cet acte a été suivi de la distinction de 66 soldats.

D.B

En lecture en ce moment

La méthode Achi

Mondial 2022 : le programme de ce samedi 26 novembre 2022