Festival Climbié beach d’Assinie : la 33e édition sous le sceau de la cohésion sociale par la culture





festival-climbie-beach-dassinie-la-33e-edition-sous-le-sceau-de-la-cohesion-sociale-par-la-culture


La cohésion sociale est plus que jamais nécessaire pour aller vers un développement harmonieux. Le Festival Climbié beach d’Assinie (FECBA) qui s’est tenu du 4 au 13 août 2023, dans cette station balnéaire, l’a si bien compris, qu’il a mis sa 33e édition sous ce sceau. Et le thème retenu est assez évocateur : « culture et cohésion sociale ».

Samedi 12 août 2023, à la place Assôkô, où s’est tenue la cérémonie officielle, le président du comité d’organisation, Prince Mossou Ignace Niamké, l’a si bien expliqué. Selon lui, depuis la création du FECBA en 1989, « au prix d’une volonté et d’un engagement de tous les temps, des Assiniens de souche et des Assiniens d’adoption, à leurs cotés, se battent pour tenir le rythme de ce qui est sans prétention l’évènement culturel majeur du monde rural en Côte d’Ivoire. Chacun, au-delà de ses opinions sociales, politiques et individuelles, a décidé de regarder dans la même direction : celle de l’ancrage dans la culture et la tradition pour la cohésion en ayant pour socle les anciens ».

Dans un discours imagé, il a rappelé que les différents volets du festival qui prennent en compte les aspects traditionnel et culturel avec notamment la majestueuse sortie du roi d’Assinie, les volets touristique, social, environnemental, commercial, sportif sont comme des fleurs différentes mais formant toutes un seul et unique magnifique bouquet. Enfin, il a appelé à la paix, à la cohésion, à la solidarité, gage d’un développement certain.

En fait, la matinée du samedi 12 août 2023, au-delà des discours, a été consacrée aux deux familles à l’honneur de cette 33e édition, les Mafolès et les M’Vavilès ( le royaume d’Assinie est composé de 7 grandes familles).

Si le défilé des villages du royaume n’a pu se tenir, la sortie du roi, Awlaé Fian Mossou V, a bel et bien eu lieu. Un moment solennel où l’autorité traditionnelle vient rejoindre la place du beach dans un décor impressionnant. À ce moment, ressort tout le ballet traditionnel avec les artifices qui l’accompagnent. Preuve que, chez les Essoumans, l’autorité traditionnelle a encore de la valeur et est confortablement assise sur son trône.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Albert Tévoédjrè décédé

Cinq nouveaux cas de Coronavirus : Les détails sur les personnes touchées