As du planteur 2023 : Jean-Paul Kla, super lauréat





as-du-planteur-2023-jean-paul-kla-super-laureat


Jean-Paul Kla est planteur de palmier à huile dans la localité de Blidoua, à Tabou. Il possède une exploitation agricole de 22 ha avec une production annelle de 434,80 tonnes. Pour la 5e édition de l’As du planteur, nous rapporte-on, il a été désigné meilleur planteur de l’année et a reçu le super prix 2023. Lors de la Journée du planteur 2023 organisée par Palmci, filiale du groupe agro-industriel SIFCA, jeudi 17 août 2023, à San Pedro, il a reçu un tracteur flambant neuf, de 95 chevaux et un lot de matériels agricoles.

Comme lui, Kabah Doubassi et Ehouman Assoma Marie, vainqueurs des prix régionaux notamment au Sud (Grand-Lahou) et à l’Est (Aboisso), sont repartis avec des tricycles, des perches électriques, des débroussailleuses, des atomiseurs, du riz et de l’huile de palme raffinée. D’autres planteurs, nous informent des sources sur place, ont été récompensés dans les catégories petits planteurs, grands planteurs, transporteurs, acheteurs, coopératives et les villages. Ils ont reçu du numéraire, du riz, de l’huile de palme raffinée et d’autres lots en nature.

La cérémonie qui se tenait sous la présidence du ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobénan Kouassi Adjoumani, avait pour thème « les enjeux de l’agroforesterie face aux défis de la souveraineté alimentaire ».

La directrice de la communication et du développement durable du groupe, Henriette Billon, a fait savoir, selon nos sources, que cette journée marque la reconnaissance de sa structure aux producteurs pour leur courage et leur fidélité.

Selon le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, son département soutient cette initiative parce qu’elle constitue une source de motivation pour les petits producteurs et parce qu’elle est inclusive.

Autre fait marquant de cette journée du planteur, la cérémonie de planting d’arbres dans la réserve naturelle de Rapides-Gras, située à 45 km de San Pedro. Mme Billon, à l’occasion, a insisté sur le fait qu’il est possible de reproduire les mêmes techniques d’agroforesterie pratiquées au Brésil pour la filière de palmier à huile en Côte d’Ivoire.

Modeste KONÉ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Championnat régional : l’Etoile Sportive de Yamoussoukro s’offre une deuxième victoire consécutive

Tourisme/23e Ag de l’Omt à Saint-Pétersbourg : Le leadership ivoirien dans toute sa splendeur !