Propos « irrévérencieux » à l’égard de Laurent Gbagbo sur une chaine de télévision : la HACA interpelle ...





propos-irreverencieux-a-legard-de-laurent-gbagbo-sur-une-chaine-de-television-la-haca-interpelle


Communiqué de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) suite aux propos tenus à l’égard du président Laurent Gbagbo sur la chaîne de télévision « Life tv »

La Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) constate que la chaîne Life Tv a consacré la première partie de l’émission « Le Talk » du 22 août 2023, à la critique de la conférence de presse animée par l’ancien   Président de la République, Monsieur Laurent GBABGO, à travers le regard des chroniqueurs de l’émission.

Au cours de la séquence portant sur la forme de cette conférence de presse, une des chroniqueuses de l’émission a indiqué ceci « …Je sais déjà qu’à travers ce que je viens de dire, il y a beaucoup qui vont dire, oui elle est partisane, elle mange au restaurant, mais moi, j’ai juste envie de vous répondre que c’est vous qui vous faites rouler dans la farine parce que vous aimez un boulanger ».

Le Collège des Membres de la HACA, sur auto-saisine et sur saisine du Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI), après analyse de cette séquence de l’émission, entend rappeler les principes suivants :

– La liberté d’expression, donc de commentaire et de critique, est consacrée en Côte d’Ivoire et garantie par la HACA en matière de communication audiovisuelle ;

– Toute critique, fût-elle acerbe et partisane, est consubstantielle à la liberté de communication ;

– Toutefois, la HACA, tout en garantissant cette liberté, veille également au droit du citoyen à une communication respectueuse d’un minimum de bienséance ;
La HACA considère que les propos tenus par la chroniqueuse, à l’endroit du Président Laurent GBAGBO, sont irrévérencieux au regard de sa qualité d’ancien Président de la République.

En conséquence de ce qui précède, le Collège des Membres de la HACA, réuni en visio-conférence le 25 août 2023, a décidé d’interpeller la chroniqueuse concernée mais également l’animateur et modérateur de l’émission pour n’avoir pas suffisamment maitrisé l’antenne à l’occasion de la séquence incriminée.

La HACA appelle par ailleurs à une vigilance accrue afin que les choix politiques des citoyens soient respectés.

Fait à Abidjan, le 28 août 2023

Pour la HACA
Le Président

Me René BOURGOIN

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Révision de la liste électorale, le PDCI-RDA fait 5 constats et déduit : « les ingrédients d’une prochaine explosion sociale sont réunis »

Football : Ce que les pros ivoiriens ont fait ce week end sur les stades européens