Elections régionales : Myss Belmonde fait campagne pour Djédjé Bagnon dans la région du Goh





elections-regionales-myss-belmonde-fait-campagne-pour-djedje-bagnon-dans-la-region-du-goh

Myss Belmonde Godo aux cotés de Djédjé Bagnon dans la région du Goh



En sa qualité de directrice de campagne du RHDP dans la région du Gôh, la ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté, Belmonde Myss Dogo, était ce mardi 29 août 2023, dans la sous-préfecture de Dahiépakéhi pour prêter main forte au président sortant du conseil régional du Gôh, Joachim Djédjé Bagnon, qui brigue un troisième mandat. L’information émane d’une note transmise à pressecotedivoire.ci.

Et selon les informations qui nous parviennent, les populations sont sorties massivement pour accueillir la délégation de la ministre. Ayant à ses côtés Yacouba Dembélé, le délégué départemental de campagne du RHDP à Gagnoa, elle a étalé des réalisations opérées par le conseil durant sa mandature. Il s’agit, entre autres, de la construction d’un centre de santé, de la construction et de la réhabilitation des écoles, et de la construction d’un pont. 

« Chaque village a reçu une part de développement au niveau du conseil régional. Il faut reconnaître que le président Djédjé Bagnon a fait beaucoup pour vous », a-t-elle ajouté, avant d’annoncer l’obtention d’un financement pour un projet de bitumage des voies : « Le financement du bitumage de l’entrée de la ville de Gagnoa est déjà bouclé», a-t-elle révélé.  Myss Dogo a également laissé des consignes de vote aux populations tout en appelant à des élections apaisées.  

Jérôme Djédjé Zahui, porte-parole des chefs des huit villages de Gbadi Est, au nom de ses pairs, a apporté son soutien au candidat du RHDP, apprend-on. Et il a donc invité ses parents à sortir massivement le samedi 2 septembre prochain en vue de réélire Djédjé Bagnon à la tête du conseil régional du Gôh.

GZ

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

4e édition du « Festival J’aime Koumassi » : les enfants à l’honneur

Echanges commerciaux avec les Etats-Unis : la Côte d’Ivoire veut passer de 1 milliard de dollar à 3,5 milliards à l’horizon 2025