Elections locales : le sous-préfet de Liliyo démis de ses fonctions pour son irruption avec arme dans un bureau de vote





elections-locales-le-sous-prefet-de-liliyo-demis-de-ses-fonctions-pour-son-irruption-avec-arme-dans-un-bureau-de-vote


Le sous-préfet de Liliyo, localité située à une vingtaine de kilomètres de Soubré, dans la région de la Nawa, est relevé de ses fonctions et mis à la disposition des ressources humaines. Si le courrier au style télégramme émanant de sa hiérarchie ne donne pas explicitement les raisons de cette décision, l'on peut aisément penser que c'est pour avoir fait irruption dans un bureau de vote avec arme, lors des élections locales du 2 septembre 2023 dans ladite circonscription.

Dans un télégramme, le préfet hors grade, Benjamin Effoli, demande au préfet de la région de la Nawa d’assurer l’intérim de Valy Kéita dit Binaté.

On se souvient que dans une vidéo, l’on aperçoit le sous-préfet Valy Kéita dit Binaté faire irruption dans un bureau de vote. Vêtu d’un Polo rouge, pantalon Jean noir, lunettes fumées sur les yeux, casquette vissée sur la tête, arme au flanc, le représentant du chef de l’Etat a surpris plus d’un avec un discours guerrier, menaçant les représentants des candidats de même que les électeurs. Une attitude qui n’est pas restée impunie.

Lors d’une rencontre d’échange sur le mode opératoire de ces scrutins couplés, tenue 17 août 2023, le président de la CEI avait défendu aux candidats de se faire accompagner par des autorités administratives dans les bureaux de vote. Pour lui, c’est un trafic d’influence, rappelle-t-on.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Dossier / Nangui Abrogoua: Plus de 6 milliards de F Cfa pour la réhabilitation

Guichet Unique Automobile: Le syndicat suspend sa grève pour 72h