18 ans de prison requis contre le rappeur MHD, « pour meurtre »





18-ans-de-prison-requis-contre-le-rappeur-mhd-pour-meurtre


Le rappeur français d’origine guinéenne, MHD, a été jugé devant la cour d’assises de Paris ce jeudi 21 septembre 2023. L’avocat général a requis la peine de 18 ans de prison ferme pour le meurtre d’un jeune homme en 2018, lynché dans le cadre d’un règlement de comptes entre bandes rivales.

Selon des médias internationaux, l’avocat général a aussi requis 13 à 20 ans de réclusion criminelle pour six autres co-accusés, dont la peine maximale pour l’un qui est en fuite et donc jugé par défaut. L’acquittement a aussi été demandé pour deux autres hommes.

Le rappeur de 29 ans est accusé d’avoir participé à un passage à tabac mortel, dans la nuit du 5 au 6 juillet 2018, Loïc K, âgé de 23 ans. Le jeune homme a trouvé la mort après avoir été renversé volontairement par une Mercedes dans le 10e arrondissement de Paris. Puis passé à tabac par une dizaine d’hommes. Un jour plus tard, la voiture est retrouvée incendiée, dans un parking. Cette Mercedes, dit-on, appartenait à l’artiste MHD de son vrai nom Mohamed Sylla. Des témoins ont même affirmé avoir vu le rappeur à bord de cette voiture.

Le rappeur de son côté continue de nier toute implication dans ce meurtre. Après l’avocat général, les avocats de la défense ont commencé leur plaidoirie l'après-midi de ce jeudi 21 septembre 2023.

E. A

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Baccalauréat 2024 : dernière ligne pour les terminales dans le stress et la peur

Les DRENA bientôt évalués sur la base des compétences des élèves