Nouveau gouvernement : un cadre de Diabo remercie le chef de l’Etat et félicite Jacques Assahoré pour sa nomination





nouveau-gouvernement-un-cadre-de-diabo-remercie-le-chef-de-letat-et-felicite-jacques-assahore-pour-sa-nomination


Camille Battey, directeur général du journal « Le National d’Abidjan », cadre de Diabo (département de Botro, au centre du pays) a, dans une note, adressé ses remerciements au président de la République, Alassane Ouattara, pour la nomination de Jacques Assahoré au poste de ministre de l’Environnement, du Développement durable et de la Transition écologique, dans le gouvernement du Premier ministre Robert Beugré Mambé.

Il a rappelé que depuis 1961 où Diabo a été érigé en sous-préfecture, puis en commune en 1985, c’est la première fois qu’un cadre de cette région figure parmi les membres du gouvernement.

Et pourtant, a-t-il poursuivi, ce ne sont pas les cadres qui manquent dans cette localité composée de deux sous-préfectures (Diabo et Languibonou), de 1 113 villages pour une population totale de 68.061 habitants. Il cite entre autres, Yoboué Lazare, Kouassi Abonouan, ancien directeur général de l’aviation civile, Kouamé Konan N’Sikan et Rash N’Guessan Kouassi avec à leur tête, le chef canton le plus emblématique de toute la région de Bouaké, feu Nanan Kouassi Battey.

« Malgré toutes ces personnalités, Diabo n’a jamais eu de ministre si ce n’est avant-hier où il y a eu la nomination de Jacques Assahoré. C’est en ce sens que cette nomination nous réjouit, nous réjouit », a-t-il insisté.

Il a saisi l’occasion de cette note pour appeler la population à se joindre à lui pour féliciter et dire merci au chef de l’Etat pour ce geste, ce symbole, une première dans cette région. Et de caresser le secret espoir de voir l’ancien directeur général du Trésor et de la Comptabilité publique gravir d’autres échelons ou que cette nomination ouvre la porte à d’autres cadres, toujours déterminés à mettre leur compétence au service de la Côte d’Ivoire. « On ne sait pas de quoi demain sera fait », a-t-il imagé en guise de conclusion.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Ligue 1 (4e journée) : l'As Denguélé enfonce Bouaké Fc dans les profondeurs du classement

1ère édition de la Journée internationale de la femme africaine : Une lucarne pour encourager à relever les défis