Salon international du contenu audiovisuel d'Abidjan : l'Afrique se donne rendez-vous en Côte d’Ivoire





salon-international-du-contenu-audiovisuel-dabidjan-lafrique-se-donne-rendez-vous-en-cote-divoire

le ministre Amadou Coulibaly lors de la rencontre avec les organisateurs du Sica



 Le ministère de la Communication a organisé, le lundi 30 octobre 2023, à l'immeuble Postel 2001 au Plateau, une réunion d'information et d'échanges avec les professionnels et acteurs du secteur de l'audiovisuel autour de l'organisation du Salon international du contenu audiovisuel d'Abidjan (Sica).

Cette réunion visait, selon les organisateurs, à présenter le programme et les objectifs de ce Salon qui se tiendra du 20 au 22 novembre 2023 au Sofitel Hôtel Ivoire d'Abidjan, ainsi que les modalités de participation des professionnels et acteurs du secteur.

Des expositions, des conférences, des panels, un espace de découverte des métiers de l'audiovisuel et un concours de pitch, sont les activités au programme du Sica 2023. Qui a pour objectif de promouvoir le contenu audiovisuel africain, de favoriser les échanges entre professionnels et de contribuer au développement de l'industrie audiovisuelle en Côte d'Ivoire.

Le ministre de la Communication a déclaré à cette occasion que le Sica est l'affaire de tous, et que l'engagement des professionnels et acteurs du secteur peut faire d'Abidjan la destination privilégiée de la création audiovisuelle.

Amadou Coulibaly a également rappelé que ce Salon s'inscrit parfaitement dans la vision du Président Alassane Ouattara de faire de la Côte d'Ivoire un hub de l'industrie de création audiovisuelle. «Avec l'espace audiovisuel de plus en plus libre, il est important de tirer beaucoup plus de profit du support numérique. Ce qui requiert davantage d’imagination et d’invention de la part des acteurs du secteur, que ce soit en termes de création de contenus ou de leur promotion », a-t-il indiqué.

 D.B

En lecture en ce moment

FESCI : le collectif des velléitaires conteste le processus électoral et demande la reprise des élections

Il vole un téléphone portable à Korhogo et se fait cueillir à Sassandra