Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié réaffirme : "le dialogue n’a jamais été rompu entre Ouattara et moi"





Bédié-Chefs traditionnels,rhdp,dialogue,Côte d'Ivoire


Le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition) Henri Konan Bédié, recevant, ce mardi, à Daoukro, les Chefs Traditionnels des Régions des Grands Ponts, du Sud Comoé et des Lagunes a réaffirmé que le dialogue n’a jamais été rompu entre lui et le chef de l’Etat Alassane Ouattara, président du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir).

"Avant de clore mes propos, je voudrais vous remercier pour avoir effectué le déplacement jusqu’à Daoukro pour réaffirmer la portée du dialogue, jamais rompu, entre le président de la République, Alassane Ouattara et moi-même", a dit Henri Konan Bédié, précisant " c’est le dialogue pour la gestion de l’Etat et le dialogue pour des élections apaisées, transparentes et crédibles en 2020 qui ne peut prospérer avec le RHDP, Parti Unifié".

Tout en renouvelant son attachement et son adhésion au dialogue ; qui pour lui, demeure « l’arme des forts », tel que enseigné le Père fondateur de notre République, Félix Houphouët Boigny, M. Bédié s’est inquiété des propos de tenants du pouvoir qui affirment qu’ "il n’y a pas de salut en dehors du RHDP".

"Mais, pendant que, par votre médiation, vous me demandez d’amorcer le dialogue avec le président de la République ; que constatons-nous à travers les actes posés en face par les tenants du pouvoir d’Etat. Ils affirment, sans ambage, qu’il n’y a pas de salut en dehors du parti unifié RHDP", a fait remarquer le président du PDCI.

Poursuivant, M. Bédié a ajouté, "c’est pourquoi, ils se permettent tout de leur côté, comme en témoignent "les pressions, les chantages et autres menaces exercés sur les cadres du PDCI-RDA et des autres partis politiques, les limogeages injustifiés de certains hauts responsables de l’Administration ivoirienne pour avoir refusé d’adhérer au parti unifié RHDP".

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Construction du 4e pont : "le travail avance bien", rassure le ministre de l’Équipement et de l’Entretien routier

Côte d’Ivoire/ Un cortège funèbre fait un blessé grave à Bouna