L’artiste Al Barack la voix d’or, décide d’arrêter la musique





lartiste-al-barack-la-voix-dor-decide-darreter-la-musique


L’artiste ivoirien, Al Barack la voix d’or, a annoncé son retrait de la musique, via un message posté sur sa page Facebook ce vendredi.

 « C’est décidé. J’arrête la musique ! Merci à ceux qui ont cru en moi durant toutes ces années. Mais la force des choses me contraint à abandonner. », a écrit cet artiste considéré par de nombreux observateurs comme l’un des rares artistes à voix en Côte d’Ivoire. « A un moment donné il faut savoir dire stop. Désolé la famille je voulais tellement vous donner avec tout l’amour que vous avez pour moi, mais hélas », a-t-il ajouté.

Ce message a bien évidemment suscité la réaction de plusieurs internautes « Tu as menti, si c'est le découragement qui te pousse à dire ça, sache que nous tes frères te portons en prière jour et nuit. Si ce sont des difficultés, chacun de nous est approuvé par DIEU. Il faut juste être patient, alors reprend ton micro. La scène a besoin de toi. », a commenté un internaute, quand un autre écrivais ceci « Il a juste besoin de soutien. Combien de personnes l’aide à partager ses oeuvres, les gens ne soutiennent pas. En musique, l’artiste a trop besoin de soutien, de visibilité, d’aide sur tous les plans. Et c’est ce qui fait la force d’un artiste. Force et courage à toi frère, seul Dieu saura te guider mais surtout n’abandonne pas. »

Al Barack la voix d’or a fait ses débuts dans la musique en 2017 après une courte carrière à la douane de Côte d’Ivoire.

« Quand j'ai eu mon Bac, je suis rentrée à Abidjan. Et quand ils ont lancé le recrutement, j'ai foncé droit et par la grâce de Dieu, ça marché. J'étais à l'aéroport en stage, j'exerçais en tant que douanier, mais par concours de circonstance, on n'a rien compris, et les choses ont basculé. Là j'étais obligé de quitter la douane. J'avoue que ça été un gros choc (...) c'est vrai qu'aujourd'hui, je ne suis plus douanier, mais je garde de très beaux souvenirs de ce passage dans ce corps de notre armée », a expliqué, dans une interview accordée à un confrère, Albarack la voix d'or qui, après son passage à la douane, a décidé de revenir à sa passion première qui est la musique.

Après avoir dévoilé des titres tels que « rien n’est cadeau », « djigui », « ton ex », « mon bébé » et bien d’autres, cet artiste qui allie variété et musique mandingue, a décidé de déposer le micro.

GZ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Prix des denrées alimentaires : attention, ça grimpe fort !

Média : Serge Fattoh Elleingand quitte la chaine de télévision 3 A Télésud