Frappes meurtrières sur Gaza après la fin de la trêve entre Israël et le Hamas





frappes-meurtrieres-sur-gaza-apres-la-fin-de-la-treve-entre-israel-et-le-hamas


Israël a repris vendredi son pilonnage meurtrier de la bande de Gaza après une semaine de pause dans les hostilités, promettant une nouvelle fois d'"éliminer" le Hamas, au pouvoir dans ce petit territoire surpeuplé de 2,4 millions d'habitants, dévasté par sept semaines de bombardements.

Dès les premières explosions, survenues peu après l'expiration d'une trêve à 05H00 GMT, des milliers d'habitants, certains surpris dans leur sommeil, ont repris la route des hôpitaux et des écoles transformés en camps de fortune pour les déplacés, ont constaté des journalistes de l'AFP dans la bande de Gaza.

Le ministère de la Santé du mouvement islamiste a fait état de "plus de 100 morts", dont des enfants, dans différents bombardements israéliens sur la bande de Gaza, d'où s'élevaient d'épais nuages de fumée grisâtre.

Dans la nuit pourtant, d'intenses tractations avaient eu lieu pour une nouvelle reconduction de la trêve en vigueur depuis le 24 novembre entre Israël et le Hamas, dans la guerre déclenchée par une attaque sans précédent du mouvement palestinien en Israël le 7 octobre.

Mais vendredi matin, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a accusé le Hamas d'avoir "violé l'accord" de trêve et "tiré des roquettes" vers Israël.

Lire la suite ici 

En lecture en ce moment

Inscription de Laurent Gbagbo sur la liste électorale : Charles Gnaoré répond à Katinan Koné

Dix étapes à suivre par le fonctionnaire pour accéder au premier salaire