La justice lève la mesure de contrôle judiciaire contre Pascal Affi N’Guessan





la-justice-leve-la-mesure-de-controle-judiciaire-contre-pascal-affi-nguessan


La justice ivoirienne a levé la mesure de contrôle judiciaire qui frappait le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan, selon une note datant du jeudi 7 décembre 2023, et signée par le juge chargé du 9ème cabinet d'instruction près le tribunal de première instance d'Abidjan-Plateau.

Sur les raisons de cette levée, la juge d’instruction du 9è cabinet Eunice Gnamiabra Enokou fait savoir que l’inculpé s’est toujours conformé aux termes de la mesure judiciaire, qu’il a été élu député aux législatives du 6 mars 2021 de sorte qu’il présente des garanties de représentation suffisantes.

« Il en résulte que le maintien de cette mesure restrictive ne se justifie plus eu égard à sa qualité de député : il sied donc d’en ordonner la mainlevée », indique l’ordonnance.

Pascal Affi N’Guessan et bien d’autres cadres de l’opposition dont Maurice Kakou Guikahué ont été mis sous contrôle judiciaire pour leur rôle joué lors de la désobéissance civile.

Lors de l’élection présidentielle d’octobre 2020, l’opposition ivoirienne avait élevé de vives protestations contre ce qu’elle a qualifié de « 3e mandat anticonstitutionnel » du président Alassane Ouattara.

Ces troubles ont fait, selon le bilan officiel, au moins 85 morts et près de 500 blessés depuis août.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Secteur des transports : les taxis-compteurs annoncent une grève pour le lundi

Fraude aux concours administratifs : 153 personnes ont fourni des diplômes non-reconnus