Côte d’Ivoire / Célébration du 1er mai : Le COJEP appelle les travailleurs à tourner le dos aux désespoirs





Côte d’Ivoire,COJEP,Blé Goudé


Le Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des  peuples, dont le leader Charles Blé Goudé est en liberté conditionnelle en Hollande, a appelé les travailleurs ivoiriens à tourner le dos aux désespoirs. 
" Cette fête du travail est l’occasion de vous dire merci et de vous appeler à tourner dos aux désespoirs  pour vous rechausser de courage et d’espérance", a lancé le porte-parole du COJEP, Martial Yavo, à l’occasion de la commémoration de la fête du travail.
Dans ce message, le parti considère cette célébration comme une reconnaissance que la "nation toute entière" doit aux travailleurs qui ont su relever tous les défis auxquels la Côte d’Ivoire s’est trouvée confronté ces dernières années.
"Malgré les nombreuses difficultés, les nombreuses frustrations et autres arrestations arbitraires, vous avez toujours su donner le meilleur de vous-mêmes. À l’occasion de cette fête de travail, le COJEP voudrait ici vous rendre hommage", peut-on lire. 
Ce parti a recommandé au gouvernement d'apporter des solutions institutionnelles et durables aux problèmes des travailleurs, l’amélioration des conditions de vie et de travail des Ivoiriens devant demeurer une priorité pour les gouvernants. 
" Des mesures appropriées doivent être prises pour permettre aux travailleurs et aux travailleuses de Côte d’Ivoire de nourrir convenablement leurs familles, scolariser dignement leurs enfants et avoir accès à des soins médicaux adéquats", préconise le COJEP, tout en dénonçant la hausse des prix des denrées de premières nécessités qui "est une autre ponction sur les salaires de nos braves travailleurs".

Modeste KONÉ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

La Côte d’Ivoire veut atteindre les 3,5 milliards de dollars d’exportation vers les Etats-Unis

Élections municipales partielles : 8000 forces de l’ordre déployées sur l'ensemble des 6 localisés