Bénin/ scènes de violence devant le domicile de Yayi Boni : des sanctions sont prévues contre certains policiers





Bénin,violences,Yayi Boni



Les ministre béninois des Affaires étrangères Aurélien Agbénonci  a évoqué la situation du pays ce jeudi 2 Mai 2019 au cours d'une entrevue avec le corps diplomatique, présent dans son intégralité. "Ce pays n’est pas en crise. Il n’y a pas de situation insurrectionnelle. Il y a des problèmes liés à l’élection que nous essayons de régler",a t-il déclaré, avant d’insister sur le principe de  respect , d’amitié et de non-ingérence.
Pour sa part, le ministre de l’Intérieur, Sacca Lafia  a affirmé  que les forces de l'ordre ne sont intervenues que pour "encadrer cette manifestation non déclaré,  pour empêcher les actes de vandalisme". Il reconnaît toutefois que c’est tard dans la nuit qu’il y avait quelques actes qui sont allés contre la consigne donnée de ne pas faire usage d’armes létales. Une enquête sera lancée, promet-il, et "les sanctions les plus dures seront prises à l'endroit des forces de l'ordre qui sont passées outre la consigne donnée de ne pas faire usage d'armes létales".
Pour rappel, des centaines d'opposants béninois sont redescendus dans les rues de Cotonou ce  jeudi.
Ils ont érigé des barricades enflammées pour défier les forces de l'ordre, suite  aux violences qui ont éclaté le mercredi après-midi après le déploiement des forces de sécurité autour du domicile de l'ancien président Boni Yayi.
Solange ARALAMON 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/ Un individu condamné à trois ans de prison pour tentative de vol de bœuf

Elle est polluée et impuissante