Tournoi de la cohésion du Gontougo: Arouna Koné et Yeo Martial honorés par le Royaume Brong





tournoi-de-la-cohesion-du-gontougo-arouna-kone-et-yeo-martial-honores-par-le-royaume-brong


YÉO Paul Martial, sélectionneur des Eléphants champions de 1992 et Arouna Koné, ex international ivoirien, ont été intronisés respectivement, notable et prince du royaume Brong par sa Majesté Nanan ADINGRA Kouassi Agymane, roi des Brong. C’était ce jeudi 28 décembre, sous l'arbre à palabre de Tabagne, à l’occasion d’une cérémonie de récompenses des meilleurs acteurs et équipes de la première édition du tournoi de la cohésion du Gontougo. L’information émane d’une note transmise à pressecotedivoire.ci.

Assis aux premières loges lors du lancement de ce tournoi aux côtés de ses anciens poulains dont Aka Kouamé, Youssouf Fofana et  Ben Salah,YÉO  Paul Martial était encore présent à Tabagne pour la cérémonie de récompenses. Et il est reparti de la principauté du royaume brong avec une énorme distinction. En effet, Yéo Martial a été fait notable à la cour royale par sa Majesté Nanan Adingra Kouassi Agymane «pour ses efforts consentis et sa participation à la première édition du tournoi de la cohésion des jeunes du royaume Brong ».

C'est tout heureux qu'il accueilli cette intronisation. «Je veux dire un grand merci au roi des Brong, aux chefs autour de lui et à toute la population du royaume Brong. Je tiens à dire particulièrement un grand merci à M.Bini Ouattara Daouda, le président  de  la  fondation ADAYÉ KESSIÈ pour cette compétition. Je vois à  chaque arrivée que les choses s'améliorent...C'est extraordinaire ce que j'ai vu et je sais que les choses s'amplifieront davantage l'année prochaine », s'est réjoui YÉO Paul Martial.

Sollicité il y a quelques semaines pour le parrainage de la cérémonie de récompenses, Arouna Koné a spontanément répondu présent. L'ex attaquant ivoirien a même effectué le déplacement jusqu'à Tabagne ce jeudi avec à la clé un don d'un million au roi, sa suite et les leaders religieux. Un acte fort touchant pour le royaume Brong. Ainsi il a été intronisé prince du royaume Brong « pour sa participation à la cérémonie de récompenses de la première édition du tournoi de la cohésion des jeunes du Royaume Brong doté du trophée du Roi NANAN ADINGRA KOUASSI AGYMANE ».  Son nom de baptêmes est Nanan KOSSRON.

« Je remercie tout le royaume Brong de m'avoir  fait prince .Je suis très  heureux et je ne regrette  pas d'avoir accepté l'invitation de mon grand frère Bini Ouattara Daouda qui fait énormément pour la région du Gontougo »,s'est-il réjoui avant de donner quelques conseils aux jeunes. « Saisissez cette chance que vous offre Bini Ouattara Daouda. Bossez et travaillez et avec le soutien votre parrain  naturel vous allez réussir », a-t-il indiqué.

Séduit par les immenses efforts consentis par Bini Ouattara Daouda pour sa région et par le tournoi de la cohésion du Gontougo, l'ancien champion  des Pays Bas avec le PSV  Eindhoven a pris plusieurs  engagements. « Nous allons travailler ensemble pour que la 2e édition soit plus grandiose et une belle fête. Nous allons vous accompagner pour que Tabagne ait un club de football. Je ferai tout pour être à tous les matchs. Et après, nous ferons des recrutements. Il y aura un partenariat avec mon équipe le Réal Club d'Abobo afin de permettre aux meilleurs joueurs  de transiter par mon club avant de s'envoler pour l'Europe »,a promis Arouna Koné.

Issiaka Balogun, le président des centres de formation de Yopougon, soutien indéfectible pour ce tournoi a été fait fils du royaume. Tiédjo a été le vainqueur de la première édition du tournoi de la cohésion du Gontougo qui a vu la participation de 29 équipes venues des 29 sous-préfectures de la région du Gontougo. Ce sont au total 8 prix qui ont été décernés au cours de la cérémonie  de récompenses pour un montant  global de plus de 2.800.000 FCFA. Ce tournoi s'inscrit dans le cadre de la 8e édition du l'Adayé Kessiè Festival organisée du 17 au 21 octobre 2023. Elle avait pour thème « Transmission intergénérationnelle de nos us et coutumes ».

 

GZ avec Sercom

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Mystère au Botswana autour de la mort d'au moins 275 éléphants

Palabres autour de la diffusion du film "Djagassa": Naky Sy Savané prône la réouverture des salles de cinéma populaires