Can 2023 : les Eléphants de Côte d’Ivoire commencent bien face aux Djurtus de la Guinée-Bissau





can-2023-les-elephants-de-cote-divoire-commencent-bien-face-aux-djurtus-de-la-guinee-bissau

Seko Fofana, auteur du premier but de la Can 2023



Les Eléphants de Côte d’Ivoire ont réussi leur entrée en lice dans la Can 2023 en dominant les Djurtus de la Guinée Bissau en match d’ouverture.

Avec un 4-3-3, la bande à Jean-Louis Gasset a affiché un dispositif tactique très haut qui a permis de prendre à la gorge la formation bissau-guinéenne dès la 4e minute. Sur une phase offensive ivoirienne, Seko Fofana, positionné à l’entrée de la surface de réparation adverse, reçoit le ballon de Franck Kessié, il élimine son vis-à-vis, puis décroche une lourde frappe qui termine sa course au fond des filets.

Durant pratiquement les 30 premières minutes, les Ivoiriens, monopolisant le ballon, vont s'installer dans le camp des Bissau-Guinéens qui n’entendaient pas abdiquer de sitôt. Et ils ont même failli surprendre les Ivoiriens à la 29e minute. Lancé en profondeur par Mauro Rodrigues Teixeira, l’attaquant bissau guinéen, Mama Baldé, accélère dans l'axe et se dirige vers la droite de la surface. Il arme un tir qui est contré par le défenseur ivoirien, Ousmane Diomandé, puis capté par le gardien de but Yahia Fofana.

Seko Fofana était à deux doigt d’inscrire un doublé à la 35e minute de jeu. Sur le côté droit, Franck Kessié provoque et remet en retrait vers l'entrée de la surface plein axe. Une remise qui trouve le milieu de terrain d’Al Nassr dont le tir puissant fracasse la barre transversale du gardien adverse, Ouparine Djoco.

C’est donc sur le score de 1 but à 0 en faveur des Eléphants que l'arbitre égyptien ramène les deux équipes au vestiaire.  

La mi-temps a été marquée par le remplacement de Wilfried Singo cédant sa place à Serge Aurier qui, pour l’occasion, a récupéré le brassard de capitaine dans les mains de Franck Kessié.

Et le second but de la Côte d’Ivoire va venir à la 58e minute. Sur la gauche, Jonathan Bamba provoque et fait un centre en retrait dans la surface de réparation où se trouve Jean-Philippe Krasso. Ce dernier profite d’un loupé du défenseur central adverse pour contrôler d'une aile de pigeon, puis d’enchaîner d'une reprise de volée. Ouparine Djoco est battu. 2-0 pour la Côte d’Ivoire.   

Quelques minutes après, Jean-Louis Gasset effectue un double changement. Il lance donc deux cartouches offensives avec Nicolas Pépé et Karim Konaté, en lieu et place, de Krasso et Bamba.

Les Eléphants vont, par la suite, se créer quelques occasions de but, sans réussir à les concrétiser. Et ils ont failli se faire surprendre à la 74e minute n’eut été la vigilance du portier Yahia Fofana. Bien décalé sur la gauche devant la surface ivoirienne par Mama Baldé qui a su profité d’une perte de balle ivoirienne, Franculino Djú frappe fort vers la gauche du but. Mais le ballon est repoussé par le dernier rempart des Eléphants.

Le score n’a donc pas évolué jusqu’au coup de sifflet final. La Côte d’Ivoire, pays hôte de la Can 2023, réussit son entrée dans la compétition.

GZ

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Jonathan Morrison à la Fimada ‘’ S’ils avaient le monopole du Maracana, tout le monde devait les connaitre ‘’

Intelligence artificielle : Entre progrès et risques, un débat complexe