Avant Côte d’Ivoire - Nigeria, Jean-Louis Gasset (Sélectionneur des Eléphants) : « Garder le même état d’esprit »





avant-cote-divoire-nigeria-jean-louis-gasset-selectionneur-des-elephants-garder-le-meme-etat-desprit


 La Côte d’Ivoire affronte le Nigeria ce jeudi 18 janvier 2024 pour le compte de la deuxième journée (Groupe A) des matches de poules de la Coupe d’Afrique des Nations 2023. Avant cette rencontre décisive dans le Groupe A, le sélectionneur des Éléphants, Jean-Louis Gasset et Max Alain Gradel étaient face aux médias lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-match.

« Pour le premier match, c’était vraiment important de gagner. Cela nous a énormément soulagé. Cette performance a renforcé la détermination du groupe. Là, nous sommes prêts pour le match contre le Nigeria qui, sur papier, a du potentiel. Mais nous avons nos qualités, de bons joueurs également et surtout un groupe soudé. Ce sera un bon match. Il faudra améliorer notre jeu, avoir plus de maîtrise et surtout être habile dans les transitions. Nous devons garder le même état d’esprit, avoir une synergie entre les entrants et les remplaçants », estime le technicien français.

Max Alain Gradel partage la même détermination.

«Nous respectons tout le monde. Mais nous sommes la Côte d’Ivoire et nous n’avons peur de personne. Jouer à domicile est une chose de très spéciale. Nous prenons du plaisir à chaque instant. Nous allons tout faire pour rendre notre population fière et heureuse », promet-il.

Le sélectionneur Jean-Louis Gasset est revenu sur la forme physique de Sébastien Haller et de Simon Adingra, les deux joueurs ivoiriens blessés avant le début de la compétition.

« Sébastien et Simon se sont entraînés avec le groupe ces derniers jours, ce qui est déjà une bonne nouvelle. Au terme de la séance d’entraînement de cet après-midi, le staff va décider s’ils sont aptes à prendre part à ce match contre le Nigeria », dit-il.

Sercom Fif

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire : Le CHU de Yopougon fermé à partir de novembre pour une réhabilitation “lourde”

Musique : Dereck Jones réussit le pari du sold out