Politique : Fête de la liberté à Adzopé, Affi N'Guessan, « tout feu tout flamme » au stade municipal ce samedi





Affi N’Guessan,Fête de la liberté,Adzopé


Le rideau est tombé sur la fête de liberté célébrée le vendredi 3 et samedi 4 mai à Adzopé par la tendance Front Populaire Ivoirien (FPI) que dirige Pascal Affi N'Guessan. Dans son meeting de clôture ce samedi 04 mai au stade municipal d'Adzopé, Affi N'Guessan était tout feu tout flamme devant ses nombreux partisans qui ont remplis les gradins du stade de la localité.

A la tribune, le président statutaire du FPI a fustigé aussi bien le pouvoir actuelle que la tendance du Front populaire ivoirien (FPI) proche de Laurent Gbagbo.  Evoquant le bilan économique d'Alassane Ouattara, M. Affi  reproche aux nouvelles autorités ivoiriennes d'avoir « mis en place un système économique pour pomper l’économie du pays, pour pomper les marchés publics, pour pomper le Trésor public ».

« Nous avons à la tête du pays une équipe de prédateurs », a-t-il martelé avant de fustiger la création du Sénat, qui apparaît pour lui comme une institution budgétivore : « L'Assemblée Nationale n'a pas de moyens, on s'en va créer le Sénat. Les milliards qu'on affecte au Sénat pouvaient pourtant créer des emplois, des routes. »,  a-t-il fait savoir à son auditoire avant de lancer : « Il faut se battre pour les faire partir. ».
L'ancien Premier ministre a par la suite évoqué son rendez-vous manqué avec Laurent Gbagbo, les 21 et 22 mars derniers. Lire la suite sur akody.com 

En lecture en ce moment

Le président ivoirien à Dakar pour la conférence internationale sur le développement durable

Côte d’Ivoire / Depuis la prison, Alain Lobognon déclare : "Ma détention arbitraire est une grossière erreur de gouvernance. Mes geôliers le savent"