Resteront-ils humbles après cette CAN ?





resteront-ils-humbles-apres-cette-can


 La 34 CAN organisée en Côte d'Ivoire, semble avoir mieux enseigné la notion d'humilité aux populations africaines en général, aux dirigeants et citoyens ivoiriens en particulier.  Vivement que grâce à cette leçon d'humilité, certains citoyens ivoiriens ne se croient plus supérieurs à d'autres qu'ils considèrent comme moins ivoiriens qu'eux.

Que des cadres nommés à des postes importants ne soient plus remplis d'orgueil et inaccessibles aux usagers qu'ils sont censés servir. Que des élus ne fuient plus leurs administrés. Que les dirigeants du pays ne méprisent plus le bas peuple dont ils jouissent des impôts. Que l'emprisonnement tous azimuts des citoyens ne soit plus érigé en un mode de gouvernance. Que personne, parce qu'il détient le pouvoir aujourd'hui, n'oublie plus qu'avant lui, d'autres ont gouverné le même pays et se retrouvent aujourd'hui loin du pouvoir.

 

Et que lui-même ne sera plus un jour au pouvoir et qu'il pourrait souffrir des souffrances qu'il a fait subir à des innocents pendant sa gouvernance. Surtout, que des juges cessent de se croire immortels et éternels, au point de se rendre complices des gouvernants pour fabriquer des accusations contre des adversaires politiques gênants uniquement dans le but de les écarter du jeu électoral. Au total, que l'humilité enseignée par cette CAN procure à la Côte d'Ivoire des citoyens et des dirigeants plus humbles. En effet, cette compétition continentale qui a débuté le 13 janvier pour prendre fin le 11 février prochain, l'un des faits marquants a été l'échec d'équipes classées parmi les meilleures et les favorites, devant des équipes considérées comme moins performantes.

 

L'une des illustrations de ce constat a été la défaite cuisante de la Côte d'Ivoire (0-4) lors des matchs de poules face à la Guinée Équatoriale qui était considérée comme l'un des outsiders de cette poule A. D'ailleurs, la Guinée Équatoriale a terminé première de cette poule devant le Nigeria et la Côte d'Ivoire. Le pays organisateur n'a pu accéder aux 8e de finale que grâce à un repêchage. Cela a donné une bonne leçon d'humilité à l'équipe du pays organisateur et à ses supporters.

Une leçon qui permettra aux Éléphants de Côte d'Ivoire d'Ivoire d'éliminer de la compétition les Lions du Sénégal, champions sortants, super favoris du tournoi, mais qui ont abordé leur match face à la Côte d'Ivoire "ressuscitée" avec une certaine condescendance. Ils ont appris à leurs dépens qu'ils devaient respecter tous leurs adversaires. Ce sont autant d'éliminations de "grands" par des "petits" qui ont fini par amener les Ivoiriens à lancer le mot d'ordre national de l'humilité. Pourvu que cet état d'esprit nous habite pour de bon.

 

Cissé Sindou

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/ La procédure de destruction du riz saisi au Port d’Abidjan est en cours (Ministre)

Divorce PDCI-RHDP : Guikahué révèle ce qui a tout gâté