Sassandra : Un ancien chef de village détenteur d'une arme de guerre et munitions condamné avec sursis





sassandra-un-ancien-chef-de-village-detenteur-dune-arme-de-guerre-et-munitions-condamne-avec-sursis


D.G.V, l'ex chef du village de Bolo dans le département de Sassandra était ce jeudi 22 février 2024 à la barre de la section du tribunal de la capitale de la région du Gbokle.

 L'homme âgé de 70 ans était poursuivi pour détention d'une arme de guerre de la cinquième catégorie communément appelée calibre 12 avec des munitions. Mais aussi pour menace de mort à l'endroit de N.Y. F.  Que s'est-il passé pour que la justice se mette aux trousses de l'ex chef de village ?

Informé de la présence du nommé N.Y.F dans une palmeraie dont il dit être le propriétaire, l'ancien garant de la tradition du village de Bolo enfouit son arme de guerre et file tout droit au champ avec l'un de ses manœuvres. Selon le témoignage de N.Y.F à la barre au cours du procès, le chef de village déterminé à mettre un terme à sa vie monte soigneusement l'arme de guerre sur le champ et laisse partir un tir dans sa direction. Heureusement, il n'a pas atteint et il réussit à maîtriser son adversaire. Son témoignage a été rejeté en bloc par l'ex chef de village. Cependant, celui-ci a reconnu être détenteur d''une arme de guerre sans autorisation administrative. Le prévenu a d'emblée pour sa défense fait savoir au tribunal que l'arme est un leg de ses défunts parents. Ensuite,  l'ex chef a rejeté les accusations de menace de mort sur la personne de N.Y.F. Il dit n'avoir jamais ouvert le feu sur l'accusé qui serait son ami de longue. 

Le parquet n'a pas cru en ses déclarations. Ainsi le procureur de la République a requis la peine de 6 mois de prison avec sursis en tenant compte du deuil qui frappe l'ancien chef. En effet, l'ancien chef de village a perdu sa génitrice dont les obsèques sont prévues à partir du vendredi 1er mars 2024. Le juge-président a confirmé les peines du patron du parquet à la grande satisfaction des parents du prévenu.

Touré Boa 

Correspondant régional 

 

 


Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Jacqueville : Plusieurs femmes formées à l'utilisation de Facebook et WhatsApp, les raisons

Simone Gbagbo « soulagée » après l’obtention du passeport de Blé Goudé