En attendant la présidentielle de 2025, Tidjane Thiam courtise l’électorat de l’Ouest





en-attendant-la-presidentielle-de-2025-tidjane-thiam-courtise-lelectorat-de-louest

Tidjane Thiam tisse sa toile dans toutes les régions de Côte d'Ivoire en prélude à la présidentielle de 2025



L’élection présidentielle en Côte d’Ivoire est prévue pour 2025. Les états-majors des différents partis politiques affûtent leurs armes pour attirer le plus grand nombre d’électeurs. Au Parti démocratique de Côte d’Ivoire, le tout nouveau président, Tidjane Thiam, qui l’a si bien compris, entend grignoter sur l’électorat de l’Ouest du pays.

Selon le quotidien Le Monde qui a rendu compte d’une réunion où il a rencontré une délégation de cette partie du pays venue le féliciter pour son élection, il a clairement affiché ses ambitions.  D’après la même source, le successeur de feu Henri Konan Bédié a publiquement dénoncé le faible nombre d’Ivoiriens inscrits sur les listes électorales. On enregistre, en effet, 8 millions d’électeurs, selon les chiffres de la Commission électorale indépendante (CEI) dans un pays de près de 30 millions d’habitants, dont 12,5 millions sont en âge de voter. Et Tidjane Thiam de s’interroger : « Où sont passés les 4,5 millions d’électeurs potentiels restants ? ». Pour lui, ces derniers sont dans les régions de l’Ouest. Il en veut pour preuve le peuplement de cette région : 3 millions d’habitants dans le district des Montagnes, le Sassandra-Marahoué et le Bas-Sassandra comptent 2,7 millions chacun et 2,1 millions pour le Lôh-Djiboua. Il pense donc qu’inciter ces potentiels électeurs à s’inscrire sur les listes électorales et participer ensuite au scrutin permettrait de donner plus de crédibilité à la liste électorale déjà décriée par l’opposition, et aux différents scrutins. 

Allant plus loin dans son analyse, le président du PDCI-RDA s’est dit convaincu que cet électorat pourrait revenir à son parti. « Si vous suivez les mouvements migratoires dans le pays, on peut faire l’hypothèse qu’une grande part de ces voix viendrait chez nous », rapporte le journal français.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

FPI/Arrestation de Laurent Gbagbo : Affi N’guessan raconte le 11 avril 2011

Grand Prix international des femmes leaders : Le RIFel reconnaît le mérite de 25 femmes africaines