Salon international de l’agriculture de Paris : Laurent Tchagba présente les avancées de la Côte d‘Ivoire en matière de gestion forestière





salon-international-de-lagriculture-de-paris-laurent-tchagba-presente-les-avancees-de-la-cote-divoire-en-matiere-de-gestion-forestiere

Laurent Tchagba a conduit une forte délégation de son ministère au SIA 2024 à Paris



Le ministre des Eaux et Forêts, Laurent Tchagba, a présenté le vendredi 1er mars 2024, les grandes réformes du chef de l’Etat Alassane Ouattara dans le cadre de la mise en œuvre du plan de Gestion intégrée des ressources en eau (Gire) nous rapportent ses services. C’était à la journée focus de son département, devant les participants de la 60e édition du Salon international de l’agriculture (Sia) qui s’est déroulée du 24 février au 3 mars 2024, au parc des expositions de la porte de Versailles de Paris.  

Dans une note d’information du ministère dont pressecotedivoire.ci a reçu copie, Laurent Tchagba a rappelé le projet de loi portant code de l’eau adopté par l’Assemblée nationale et le Sénat, et promulgué le 23 novembre 2023 par le chef de l’Etat. Aussi a-t-il souligné que la révision et l’adoption du Gire et la ratification de la Convention des Nations unies sur l’eau sont en cours.

Il en a profité pour annoncer que l’appartenance de la Côte d’Ivoire aux organismes de bassins transfrontaliers est acquise. « Nous mettons tout en œuvre pour adhérer aux différentes organisations sous régionales et mondiales de gestion des ressources en eau. Et le 
Programme d'adaptation au changement climatique (Pidacc) exécuté depuis 2019, nous y accompagne », a-t-il soutenu.

Le communiqué indique que deux thèmes ont été abordés lors de cette journée focus. Le premier, « Gestion intégrée des ressources en eau : cas pratique du Programme d'adaptation au changement climatique dans le bassin du Niger (Pidacc/ Bn » a été présenté par le Directeur général des ressources en eau du ministère des Eaux et Forêts, Dr 
Eugène Yéo et le lieutenant-colonel Siaka Ouattara, coordonnateur national du Pidacc.

Le 2e thème a porté sur la « mise en œuvre de la politique forestière et des stratégies de gestion forestière : cas pratique du Projet d’investissement forestier (PIF2) ». Il a été présenté par le lieutenant-colonel 
Christiane N’Guessan épouse Anzan, directrice des études, de la planification et de l’évaluation, par ailleurs secrétaire permanente de la cellule Genre, Mme Abé Koffi coordonnatrice de l'unité de coordination du Pif2, Mme Koffi Alloua spécialiste engagement des parties prenantes au Pif2. Avec le témoignage d'Ambroise N'Koh, exploitant agricole, partenaire du Pif2.

Se félicitant des acquis, Laurent Tchagba a plaidé auprès des partenaires techniques et financiers pour la poursuite de leurs appuis dans la mise en œuvre de tous les projets en cours et à venir.

Solange ARALAMON



En lecture en ce moment

Recensement de la Population : La Guinée à l’école de la Côte d’Ivoire

La commission centrale de la CEI comprend désormais 15 membres