Communication et médias : Amadou Coulibaly invite les acteurs du secteur à collaborer pour relever les défis





communication-et-medias-amadou-coulibaly-invite-les-acteurs-du-secteur-a-collaborer-pour-relever-les-defis

le ministre de la communication, Amadou Coulibaly avec quelques participants du séminaire sur la Poncom



Le ministère de la communication a organisé, du 29 février au 2 mars 2024, à l’hôtel Palms resort d’Assouindé, l’atelier bilan de la mise en œuvre de la Politique nationale de la communication et des médias (Ponacom 2019-2023), en présence de nombreux acteurs du secteur, nous rapporte une note d’information rendue publique.

« L’objectif de cet atelier dépasse le simple bilan de nos actions passées. Il s’agit d’une plateforme de dialogue constructif, où chaque participant est invité à partager son expertise, ses idées et ses visions pour l’avenir », a précisé Mme Gertrude Dammond, représentant le ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement, Amadou Coulibaly, au cours de la cérémonie d’ouverture.

Selon le communiqué, le directeur de la prospective, de la planification et des statistiques, M. Sigui a fait un exposé de cadrage. Il a rappelé les objectifs et les résultats attendus de l’atelier avant d’indiquer que l’atelier bilan a été précédé des travaux préparatoires relatifs à la mise en œuvre des stratégies de la Ponacom 2019-2023 qui se sont déroulés du 1er décembre 2023 au 23 février 2024.

Six (6) commissions ont été constituées pour la conduite des travaux. Ces dernières ont été invitées à produire un document d’analyse des différentes stratégies qui sera présenté et validé à l’atelier.

La note indique qu’au terme des deux jours de travaux, M. Sigui et le cabinet Deloitte ont présenté le bilan de la mise en œuvre de la Ponacom 2019-2023. Il ressort que beaucoup a été fait mais beaucoup reste à faire.

A la clôture du séminaire, le ministre Amadou Coulibaly a remercié les participants pour leur engagement à transformer le secteur et à le rendre viable, indique la note. Il s’est dit convaincu que, main dans la main, les ambitions les plus élevées pour la Côte d’Ivoire et le bien-être des citoyens seront réalisés. C’est pourquoi, il a invité l’ensemble des acteurs de l’écosystème de la communication et des médias à collaborer pour la réussite de la Ponacom 2 qui s’étende de 2025 à 2029.

Le ministre Amadou Coulibaly a fait savoir que le bilan de la Ponacom confronte à la persistante réalité des défis du secteur. Ces défis, dira-t-il, rappelle que le travail accompli, bien que significatif, n'est qu'une étape dans la quête continue d'excellence. C’est pourquoi il a soutenu que la Ponacom 2025-2029 doit impérativement faire coïncider les programmes, projets, réformes et activités majeures qui seront définis au Plan de travail annuel budgétisé (Ptab) et au Plan de travail gouvernemental (Ptg).

Solange ARALAMON

 

 

 


En lecture en ce moment

Le nouveau président de la Banque mondiale entend apporter tout le soutien nécessaire à la Côte d’Ivoire

Reprise du dialogue politique : Alassane Ouattara "salue la tenue de ce cadre de concertation"