Mamadou Touré à propos de la fuite de conversation téléphonique : « Nous allons donner une suite à cette affaire… »





mamadou-toure-a-propos-de-la-fuite-de-conversation-telephonique-nous-allons-donner-une-suite-a-cette-affaire

Le porte-parole adjoint du RHDP est très remonté contre le porte-parole du PDCI-RDA



Le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, Mamadou Touré, par ailleurs porte-parole adjoint du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), a ouvertement dénoncé le fait que, selon lui, le porte-parole du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), Brédoumy Soumaïla, ait enregistré la conversation qu’il a eue avec le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani et l’ait fait fuiter sur les réseaux sociaux.

« Le ministre Adjoumani qui est à Paris va rentrer et nous donnerons une suite à cette affaire parce qu’on ne peut pas l’accepter », a menacé Mamadou Touré, lors de la cérémonie de clôture du séminaire de réflexion de l’Union des jeunes du RHDP, dimanche 3 mars 2024 à l’Institut national de la jeunesse et des sports d’Abidjan-Marcory.

Pour Mamadou Touré, ce qui s’est passé est très grave car cette manière de faire discrédite toute la classe politique ivoirienne.

«Le porte-parole du PDCI-RDA, en toute irresponsabilité, décide d’enregistrer la conversation et la faire fuiter. On vient de franchir un autre cap. Jamais dans notre pays, quelles que soient nos divergences politiques, des responsables politiques de haut niveau ne peuvent prendre sur eux d’enregistrer les conversations et de les rendre publiques". Pour le  membre du gouvernement "C’est amoral et c’est irresponsable. Ce sont des attitudes de voyous. Nous avions espéré que l’arrivée de M. Thiam à la tête du PDCI RDA aurait apporté de la qualité au parti. Mais si c’est ça que Thiam a amené au Pdci, il y a de quoi se poser des questions. En tant que responsables politiques, nous nous parlons au téléphone. Nous parlons aussi avec des membres des délégations diplomatiques. Et cette façon de faire discrédite toute la classe politique ivoirienne », s’est-il emporté.

Mamadou Touré ne rejette pas le fond du problème car pour lui, en tant qu’hommes politiques, le débat peut être ouvert. « Sur les arguments de fond, nous n’avons pas de problèmes. C’est leur droit de nous critiquer. Même en mentant. Parce que tout ce qu’il a dit et même les chiffres, tout est faux. Cela ne nous gêne pas qu’il y ait un débat sur le fond. S’ils estiment que dans notre gouvernance, il y a des choses à améliorer, ils peuvent nous critiquer. Mais même lorsqu’on critique, on peut être de bonne foi. Mentir de façon éhontée, si c’est ça leur nouvelle politique au PDCI, c’est que le RHDP a de beaux jours devant lui », a-t-il conclu.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

1xBet apk pour la Côte d’Ivoire

Côte d’Ivoire: le déroulé de la cérémonie de Prestation de serment du Président de la République devant le Conseil Constitutionnel