Menace de grève dans le milieu des VTC : depuis Abuja, le secrétaire général du syndicat appelle au calme





menace-de-greve-dans-le-milieu-des-vtc-depuis-abuja-le-secretaire-general-du-syndicat-appelle-au-calme

Même étant à Abuja en séminaire, Jules N'Takpé Boka suit de près la situation dans le secteur des VTC



A Abuja, au Nigeria, où il participe à un séminaire international de formation à l’initiative du Nigeria Labour Congress (NLC), le secrétaire général du Syndicat national des chauffeurs VTC de Côte d’Ivoire (SYNACVTCCI), Jules N’Takpé Boka, a appelé ses camarades chauffeurs au calme. Face aux menaces incessantes de grève de ces derniers, il a, à travers un communiqué qui nous est parvenu, dit comprendre les défis auxquels le secteur est confronté  en particulier « en ce qui concerne les taux de commission élevés et les charges supplémentaires que nous devons assumer ».

Il a notamment rassuré en faisant savoir que le SYNACVTCCI est en pleine négociation avec les autorités compétentes pour trouver un mécanisme qui permettrait aux propriétaires de véhicules de s’acquitter du prélèvement des 4 % et non aux chauffeurs.

Jules N’Takpé Boka a demandé aux chauffeurs VTC de faire preuve de patience et de faire confiance en leur syndicat. « Nous sommes déterminés à défendre vos droits et à travailler pour améliorer les conditions de travail pour tous les chauffeurs de VTC en Côte d'Ivoire », a-t-il rassuré.

Le mardi 5 mars 2024, un groupe de chauffeurs VTC envisageait de débrailler pour dénoncer la hausse des commissions perçues par les entreprises détentrices de plateformes de mise en relation en ligne. Le mot d’ordre a été levé à quelques heures du début de la grève sans que personne n’en sache la raison.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Point de la situation de la COVID-19 au lundi 7 décembre 2020

RHDP France : Lanciné Diaby met les militants en ordre de bataille