Et Vlan. Le bon cacao au prix pas très chocolaté !





et-vlan-le-bon-cacao-au-prix-pas-tres-chocolate


On apprend depuis le début de l’année que le prix de la tonne de cacao à New York est au plus haut depuis 1977...Sur le marché à terme de Londres, le cours du cacao se traite à 3.799 livres sterling (2.887.240 FCFA). Du jamais-vu depuis 1989. A New York, la tonne s'échange même contre 4.877 dollars (2.438.500 FCFA). Soit le niveau le plus haut depuis 1977 !... Mais, paradoxalement, en raison du système de contrôle des prix pour le moment, les planteurs ghanéens ne touchent que 1.800 dollars (900.000 FCFA) par tonne. En Côte d'Ivoire, c'est environ 1.600 dollars (800.000 FCFA). Dans l'immédiat, ce sont donc les pays où les marchés sont libéralisés qui vont empocher le pactole. Le marché libéralisé s’entend un marché libre où les exportateurs, directement ou par le biais d'agents, achètent le café et le cacao aux producteurs aux prix quotidiens du marché mondial. Dans un cadre libéralisé, le fait de fixer un prix minimum en dessous duquel le producteur ne doit pas céder son produit, peut-il influencer les cours mondiaux ? Chacun y va de sa compréhension de la loi du marché et des intérêts en jeux. En attendant un prix chocolaté.

EDDY PEHE.


Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Festival Hip Hop Enjaillement : Nash veut offrir à chaque jeune, un avenir

Trouble à l’ordre public : Le Gouvernement s’engage à agir avec la plus grande fermeté (communiqué)