Gestion des infrastructures de la CAN : l’ONS négocie un partenariat public-privé





gestion-des-infrastructures-de-la-can-lons-negocie-un-partenariat-public-prive

Une séance de travail a eu lieu, mercredi 13 mars 2024, entre l'Office national des Sports (ONS) et le Comité national de pilotage des partenariats public-privé (CNP-PPP)



Une délégation de l’Office national des Sports (ONS), conduite par son Directeur général, Ousmane Gbané, a eu une séance de travail avec le président du Comité national de pilotage des partenariats public-privé (CNP-PPP), Moussa Kouyaté, le mercredi 13 mars 2024, au siège dudit Comité, au Plateau. 

A l'origine de cette rencontre, la volonté de l'ONS d’établir un partenariat public-privé pour la gestion des infrastructures dont la Côte d’Ivoire a hérité à l’issue de la CAN 2023. Il s’agit notamment de l'hôtel de la CAN de Korhogo, un bâtiment de type R + 1 avec 48 chambres dont 46 standards et 2 mini-suites, et des cités CAN de Bouaké, Korhogo et San-Pédro, qui comportent chacune 32 villas de cinq pièces chacune. L’information émane d’une note de l’Ons transmise à pressecotedivoire.ci.

« La gestion et l'entretien des nouvelles infrastructures nécessitent des financements importants. A côté des ressources publiques, il est impérieux de mobiliser des ressources additionnelles. C'est dans cette optique que plusieurs propositions ont été faites lors de l'atelier de réflexion initié par l'ONS les 6 et 7 mars 2024. Une semaine après ce séminaire sur la gestion des infrastructures sportives civiles de l'Etat, l'Office National des Sports (ONS) mène des démarches pour la mise en oeuvre des résolutions. Notamment la mise "sous gérance des différentes cités CAN et de l'hôtel CAN à travers un appel d'offre ouvert" afin de garantir l'entretien et la maintenance de ces installations », mentionne ladite note.  

En réponse, le président du CNP-PPP, Moussa Kouyaté, a présenté les trois types de contrats qui s'appliquent en Côte d’Ivoire.  A savoir, le bail à usage professionnel (pour les hôtels Accor ) qui a une durée de 15 ans, le contrat de gestion et le contrat d'affermage (cas du Parc des Expositions).

L'ONS vise un contrat de gestion. La transaction se fera par un appel d'offre ouvert. Pour ce faire, la structure doit produire certains documents dont les actes des infrastructures concernées, un business plan, une cotation... Le CNP-PPP a désigné deux structures partenaires à l'effet de faire un projet de business plan. Une feuille de route sera transmise à l'ONS dans 48 heures, apprend-on.

La mobilisation des ressources et financements au cœur des échanges

Cette séance de travail de ce mercredi a également été marquée par la synthèse des travaux de la commission chargée de «la mobilisation des ressources et financement des infrastructures sportives civiles de l'Etat », lors du récent atelier de l’ONS. Cette commission présidée par Yolande Diop Niaba, chef du département du Marketing, de la Communication et des Relations publiques de l’ONS, avait en son sein plusieurs compétences dont un membre du CNP-PPP en la personne de M. Goré Bi, directeur des infrastructures. Les différentes propositions ont donc été commentées point par point. La rentabilité, la maintenance des stades et des terrains d'entraînement ont été abordées.

Concernant la rentabilité des stades, le Directeur général de l'ONS, Ousmane Gbané a noté d'énormes potentialités en terme d'affichages. Il a rappelé la réalisation d'offensives commerciales auprès des pays ne disposant pas de stades aux normes CAF et FIFA en proposant un package de services attrayant ( hébergement, stade, transport local, retransmission, terrains d'entraînement, centre médical ...).

Quant à l'entretien des terrains d'entraînement, le président du CNP-PPP a proposé de l'inclure dans le plan d'entretien de l'Etat en raison de la spécificité de ces sites. Il a recommandé des études à présenter à l'Etat à cet effet.

Les échanges entre l'ONS, le CNP-PPP et d'autres partenaires dont le Bnetd vont se poursuivre dans les prochains jours.

GZ avec Sercom ONS

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Renforcement du système d’alimentation en eau potable : Bientôt deux nouveaux châteaux d’eau à Abidjan

Axe 4 du Programme social du gouvernement dans le Haut-Sassandra : Mamadou Touré dresse le bilan en faveur des jeunes