Côte d’Ivoire / Après la rencontre entre la délégation du PDCI-RDA et Laurent Gbagbo : Le FPI réagit





Côte d’Ivoire,Laurent Gbagbo,Pascal Affi N’Guessan,FPI,PDCI-RDA


Le communiqué ayant sanctionné la rencontre entre une délégation du PDCI-RDA, conduite par Maurice Kakou Guikahué, et le l’ex-président de la République, Laurent Gbagbo, à Bruxelles, où ce dernier est en liberté conditionnelle, n’est pas du goût du Front populaire ivoirien (FPI) que dirige Pascal Affi N’Guessan. Cela, le parti l’a clairement signifié dans un communiqué rendu public, ce mercredi. 
" Depuis deux jours le Front populaire ivoirien observe que le terme “Gbagbo Président du FPI ” contenu dans le communiqué final ayant sanctionné la rencontre de la délégation du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire ( PDCI ) avec le président Laurent Gbagbo, suscite des commentaires diverses, tant dans la presse que dans l’opinion publique. Le FPI tient à préciser que la présidence du FPI est une réalité politique et juridique clairement établie dans l’opinion en Côte d’Ivoire et à l’extérieur, auprès de toutes les institutions et autorités nationales comme internationales", explique le communiqué signé du secrétaire général et porte-parole du FPIIssiaka Sangaré. Rappelant : "Est-il le besoin de rappeler que depuis 2001 le président Pascal Affi N’guessan, confirmé par le dernier congrès de 2018, préside aux destinées du Fpi. Cette réalité ne dépend ni du désir ni du bon vouloir d’une organisation ou d’un individu quel qu’il soit ".

Le parti à la rose conclu pour dire que "toute autre considération et déclaration contraires n’engagent que leurs auteurs".

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Orpaillage clandestin : La lutte s’intensifie

Fiers Ivoiriens, le PDCI nous appelle !