Ça chauffe à Fraternité Matin : le syndicat des travailleurs réclame un audit





ca-chauffe-a-fraternite-matin-le-syndicat-des-travailleurs-reclame-un-audit

Les membres du Syndicat des travailleurs unis du groupe Fraternité Matin ne sont pas contents



Une assemblée générale extraordinaire du Syndicat des travailleurs unis du groupe Fraternité Matin a eu lieu, le jeudi 21 mars 2024, à la Salle Félix-Houphouët-Boigny du Groupe de médias publics. Les membres dudit syndicat, affirmant avoir constaté de nombreux dysfonctionnements dans la gestion de l'entreprise, ont réclamé un audit de l’entreprise. L’information émane d’une note transmise à pressecotedivoire.ci.

Ce sont au total 11 points de revendication qui ont été mis à nu par le secrétaire général dudit syndicat Emmanuel Kouassi.

Il s’agit, entre autres, du paiement de dix mois de passif du minima catégoriel, mais également l’adoption, la signature et l’application de la convention unique et du profil de carrière qui figurent parmi les points soulevés par les travailleurs. Les syndicalistes réclament également le reversement des cotisations (précomptes et parts patronales) de la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps) et de la Couverture maladie universelle (Cmu) et des cotisations précomptées sur les salaires des membres de la Mutuelle de Fratmat, mais aussi les précomptes effectués au titre du remboursement des prêts scolaires 2022-2023 octroyés par la Banque nationale d’investissement (Bni).

À ces points, s’ajoutent le paiement des primes de décoration – le 9 décembre 2018 en présence du Chef de l’État, Alassane Ouattara – des retraités, l’amélioration de l’hygiène et la sécurité au travail, le bilan du plan social mis en œuvre la même année, la formation des travailleurs pour un meilleur rendement.

Le secrétaire général du syndicat a par ailleurs indiqué que l’Inspection générale d’État, le procureur de la République et le Pôle pénal seront saisis à l’effet de diligenter des audits et de poursuivre – le cas échéant – les auteurs de malversations au sein de l’entreprise.

GZ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Salon international de l’agriculture et des ressources animales (Sara 2023) : l’Afrique du Sud annonce la couleur

Bagarre entre gangs ayant fait 2 morts à Adjamé : 7 individus interpellés