Un mois après sa sortie de prison, Soul to Soul chez Laurent Gbagbo





un-mois-apres-sa-sortie-de-prison-soul-to-soul-chez-laurent-gbagbo

Soul To Soul et sa mère sont venus exprimer leur reconnaissance à Laurent Gbagbo



Après quatre années passées en prison, Kamaraté Souleymane dit Soul To Soul, proche de Guillaume Soro a recouvré la liberté fin février 2024, suite à la grâce présidentielle à lui accordée ainsi qu’à 51 autres personnes civiles et militaires, détenues pour des infractions commises lors de crise postélectorale et pour atteinte à la sûreté de l'État par le président de la République Alassane Ouattara.

Accompagné de sa mère et d’une forte délégation de Générations et Peuples Solidaires (GPS), Soul To Soul est allé exprimer sa reconnaissance à l’ancien président Laurent Gbagbo pour lui « rendre la monnaie de son humanisme ».

Le 13 mars 2024, Laurent Gbagbo avait commis une haute délégation de son parti, le PPA-CI, conduite par son directeur de cabinet Emmanuel Ackah Auguste, pour apporter son soutien et son réconfort au Vice-président de GPS Koné Kamaraté Souleymane qui sortait de quatre années de détention.

« Monsieur le président, la délégation qui accompagne Koné Kamaraté Souleymane chez vous aujourd’hui, est le retour de la reconnaissance de votre humanisme, la gratitude de tout ce que vous avez fait pour sa libération. Après sa sortie de prison, alors qu’il constituait une délégation pour venir vous dire merci, vous avez envoyé une haute délégation du PPA-CI pour lui dire Yako. Cela lui est allé droit au cœur. C’est pourquoi, informé de cela, le président Guillaume Soro n’est pas resté insensible. Il nous a instruit de constituer une délégation pour accompagner Soul To Soul et sa mère pour vous dire merci et vous saluer », a déclaré le porte-parole de la délégation, Loukimane Camara.

En retour, Laurent Gbagbo a exprimé sa joie de recevoir « son fils », ainsi que les membres de la Commission d'Orientation et de Coordination de GPS expliquant que connaissant lui-même souffrance de la prison il fallait qu’il parte le saluer. Et de rappeler que pendant qu’il était à la CPI, Soul To Soul l’appelait pour avoir de ses nouvelles.

Il n’a pas manqué de signifier que chaque fois qu’il rencontre le président de la République, il a sur lui une liste de 71 prisonniers et demande leur libération. Il a rappelé qu’il continue de plaider pour le retour de Guillaume Soro, demandant à Soul To Soul de transmettre Guillaume Soro, son ancien Premier ministre, ses salutations.

Lambert KOUAME : Source SERCOM PPA-CI

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Point de la situation de la COVID-19 au samedi 22 mai 2021

Abidjan et environs : Des averses de pluie et des orages annoncés cet après-midi du mardi 15 février 2022