Niakaramadougou : le Général Vagondo Diomandé inaugure le 1er commissariat de police de la ville





niakaramadougou-le-general-vagondo-diomande-inaugure-le-1er-commissariat-de-police-de-la-ville

Les populations de Niakaramadougou heureuses, autour du ministre Vagondo Diomandé



Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, le général Vagondo Diomandé, a procédé le samedi 13 mars 2024, à l’inauguration et à la mise en service du 1er commissariat de police de Niakaramadougou, dans le nord de la Côte d’Ivoire, nous rapportent ses services.

La création de ce commissariat de police de type plain-pied, bâti sur une superficie générale de 4972 m², avec une superficie utile de 3946 m², s’inscrit, selon la note d’information dont pressecotedivoire.ci a reçu copie, dans le cadre des projets prévus par la loi de programmation de sécurité intérieure (LPSI) 2016-2020, dont l’objectif est d’assurer aux personnes et à leurs biens, les meilleures conditions de protection. Et ce, à travers le nouveau paradigme de la gouvernance sécuritaire de proximité.

Cet ouvrage, comme l’indique la note, d'un coût total de trois cent quarante-trois millions huit mille six cent quatre-vingt-quinze (343.008.695) FCFA compte une trentaine de bureaux, une salle de réunion, une place d’armes, des cellules de garde à vue, et des violons.

« Depuis sa prise de fonction à la tête du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, le général Vagondo Diomandé a retenu d’apporter, conformément à la vision du gouvernement, par un maillage sécuritaire conséquent du territoire national, une réponse efficace et appropriée à la criminalité. A cet effet, des efforts sont fournis pour accroître le nombre de structures sécuritaires ainsi que les effectifs, pour les porter vers les ratios recommandés par les standards internationaux (1 policier pour 400 habitants). Il s’agit, outre l’inauguration de plusieurs commissariats de police et postes frontières en 2023, du déploiement, à l’intérieur du pays, des Compagnies républicaines de sécurité (CRS) et des Groupes mobiles d’intervention (GMI), traditionnellement établies à Abidjan », lit-on dans le document.

Le général Vagondo a salué l'implication des populations dans la réussite de la cérémonie, avant de les inviter à créer et entretenir une complicité avec les fonctionnaires de police affectés dans ce commissariat, afin de les rendre plus efficaces dans la sécurisation des biens et des personnes.

Le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité était accompagné pour l'occasion du ministre en charge de la Communication et porte-parole du gouvernement Amadou Coulibaly et du ministre de la Transition numérique et de la Digitalisation, Président du Conseil régional du Hambol, Ibrahim Kalil Konaté.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

France : les Ivoiriens Cornet et Diomandé à l’assaut du PSG

Election à la Fif: vers une liste commune Idriss Diallo - Malick Tohe