Centrale solaire photovoltaïque de Boundiali : un projet à impact direct pour répondre aux besoins énergétiques de 430 000 ménages





centrale-solaire-photovoltaique-de-boundiali-un-projet-a-impact-direct-pour-repondre-aux-besoins-energetiques-de-430-000-menages


La ville de Boundiali (nord ivoirien) abrite le premier projet de centrale solaire photovoltaïque du pays. La première phase de ce projet structurant a été inaugurée par le Premier Ministre Robert Beugré Mambé, le 03 avril 2024.

Cette centrale photovoltaïque qui sera installée sur une superficie totale de 78 hectares (Phase 1 : 36 hectares et Phase 2 : 42 hectares), deviendra, à terme, la plus grande de l’Afrique de l’Ouest.
D’une capacité de 37,5 Mégawatt crête (MWc), ce projet participe à l’atteinte des objectifs de l’Etat de Côte d’Ivoire, notamment l’accroissement du mix énergétique estimé à 45% à l’horizon 2030.
La construction de cette infrastructure énergétique a été également initiée dans le cadre de la diversification des sources de production d’électricité du pays.
« Ce projet vient ainsi augmenter l’offre d’électricité disponible et permettre au gouvernement de s’appuyer sur l’immense potentiel du solaire pour satisfaire le besoin énergétique du pays », indique Ziao Sibiri, originaire de Boundiali.
« Ce projet facilitera l’électrification des villages et favorisera l’amélioration de la qualité de service dans les ménages », souligne Ouattara Zana Victor, cadre de la région.
La réalisation de la centrale de Boundiali est soutenue par un intérêt social. A ce titre, elle vise à faciliter l’électrification des villages et la qualité de service de plus de 430 000 ménages.
L’infrastructure contribuera également à l’alimentation d’environ 70 000 foyers, à économiser 60 000 tonnes équivalent de CO2 par an, à la création de 300 emplois directs et indirects pendant la construction, ainsi que de 40 emplois directs et indirects pendant l’exploitation.
« La mise en service de la centrale va stimuler les activités économiques de la région de la Bagoué. Il y aura une nette amélioration des conditions de vie des populations à travers la création d’emplois », se réjouit Aristide Zadi, agent commercial.  

Gouv.ci


Partarger cet article

En lecture en ce moment

Eléphants de Côte d'Ivoire : grosses inquiétudes autour de la nomination de Jean Louis Gasset

Alors qu’il était annoncé en Côte d’Ivoire pour ce samedi 30 juillet 2022 : Tidjane Thiam ne viendra plus, voici les raisons