Election des secrétaires généraux locaux de la FESCI : de nombreuses irrégularités décriées





election-des-secretaires-generaux-locaux-de-la-fesci-de-nombreuses-irregularites-decriees

Dédales Gnaly ( t-shirt marron), au milieu des membres de la FESCI mécontents du déroulement des élections des SG locaux



La Coordination Abidjan Nord 1 et 2 (Yopougon et Abobo) de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (FESCI) a organisé une conférence de presse, mardi 9 avril, à la cité universitaire Abobo 1, pour dénoncer les pratiques contraires à la transparence des élections des secrétaires généraux locaux.

La rencontre a réuni plusieurs membres de la FESCI, étudiants et lycéens, venus en nombre pour exprimer leur mécontentement face aux irrégularités constatées pendant ces joutes électorales.

Dans sa prise de parole, Dédales Gnaly, ex-secrétaire général du campus Abobo 1 de la FESCI et porte-parole de la coordination 1et 2, a déclaré :  « C'est une première dans l'histoire de la FESCI. La direction actuelle a décidé de nommer directement tous les secrétaires généraux des sections d'UFR et des cités universitaires d'Abidjan. De nombreuses accusations de manipulations et de tricheries ont entaché les récentes élections internes de la FESCI. Des candidats éligibles ont été écartés au profit d'autres moins qualifiés, parfois sous de faux prétextes, comme dans la coordination Abidjan Nord 2 où un candidat a été injustement retiré au profit d'un autre», a-t-il dénoncé.

Face à cette situation, Dédales Gnaly a appelé à l'organisation de nouvelles élections libres et transparentes. Il a exhorté au respect des statuts et règlement de la FESCI et à l'abandon des pratiques malsaines.

«Le message est clair : nous réclamons l'organisation des élections libres et transparentes dans les sections et coordinations en commençant par Abidjan dans les plus brefs délais. Les élections au sein de notre structure étant la source nourricière et le socle de notre organisation qui se veut le berceau de la démocratie », a-t-il déclaré.

Daniel Bini

 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Ligue 1(4e journée) Hold up de l'Asec Mimosas face au Stella d'Adjamé

Abidjan accueille le championnat du monde de kick-boxing des poids lourds ce samedi 8 juillet