Demi-finales de l’AML : Sankara Abdoul, Taofeek Rokibu, Koudouabou Bernard, Kouakou Zakaria, Kouassi Amenan, ces combattants invaincus





demi-finales-de-laml-sankara-abdoul-taofeek-rokibu-koudouabou-bernard-kouakou-zakaria-kouassi-amenan-ces-combattants-invaincus

Kouassi Amenan a remporté son combat face à Sékongo Maryse



Les demi-finales de l’African MMA League se sont effectivement déroulées ce samedi 13 avril 2024 au Centre sportif ivoiro-coréen Alassane Ouattara d’Adjamé. Le public qui a massivement effectué le déplacement a assisté à 13 combats de très belles factures. Et le moins que l’on puisse dire c’est que certains combattants sont en train de se faire une belle renommée au vu de leurs prestations, car jusque-là, ils sont encore invaincus dans cette compétition qui est à sa première édition.

On peut citer notamment Sankara Abdoul Razack alias le Sankartiste qui n’a eu besoin que d’un seul round pour faire plier Rwan Bryan alias Cristiano, par soumission. Le jeune homme de 23 ans d’origine burkinabé qui évolue dans la catégorie des 70-75 kg est invaincu avec 3 victoires en autant de combats.

Au niveau de la catégorie de 80-85 kg, le Nigérian Taekeek Rokibu demeure imbattable. Sa particularité, finir avec ses adversaires dès le premier round. Et il a encore récidivé ce samedi en cognant l’Ivoirien Bouaré Ibrahim. C’est son 7e combat qu’il remporte à l’AML. Dans cette même catégorie, un autre Nigérian répondant au nom d’Amao Sodik a enchaîné une 6e victoire en venant à bout de l’Ivoirien Axel Iridjé, après décision des arbitres.

 Chez les poids lourds (plus de 100 kg), Koné Kassim alias Kass la machine a battu Roubass le Gorille suite à un arrêt de l’arbitre au deuxième round. Il enchaîne ainsi sa deuxième victoire en autant de combats.

Au niveau des amateurs, un autre Burkinabé, Koudouabou Bernard, est en train de train de dicter sa loi dans la catégorie des 60-65 kg. En terrassant par soumission l’Ivoirien Koné Mohamed au premier round, il remporte ainsi sa troisième victoire en autant de combats.

L’Ivoirien Kouakou Zakaria réalise également un parcours sans faute dans la catégorie des 60-65 kg. Pour son troisième combat à l’AML, ce jeune combattant qui se fait appeler le Transcendantal a contraint son adversaire, Kanda Goundouba, à l’abandon à la suite d’une soumission.

Chez les dames, Kouassi Amenan alias La Fée redoutable est aussi invaincue après 3 combats à l’AML. Elle a eu raison de Sékongo Maryse alias Overdose après décision unanime des arbitres.

 Eric Taba impressionné par le spectacle

Parrain de ces demi-finales, le chef du protocole du président Alassane Ouattara, Eric Taba, a affiché son étonnement de voir des jeunes combattants africains s’exprimer comme ceux de l’UFC aux Etats-Unis. « Il faut avouer que j’ai eu un peu peur, c’est un véritable sport de combat, en tout cas j’ai vu de très bons combats, j’ai eu un peu peur parfois, mais c’est ça le MMA. Je regarde souvent à la télévision, c’est la première fois de voir cela en Côte d’Ivoire. Je suis étonné de voir certains athlètes qui pratiquent comme ceux qu’on voit à la télévision. Je tire mon chapeau aux organisateurs », a indiqué Eric Taba, qui a confirmé sa présence pour la finale.

 

Ce qui est prévu pour la finale

La finale de la toute première édition de l’African MMA League championship se tiendra entre la fin du mois de juillet et début août 2024. C’est en tout cas ce qu’a confié le président de l’AML, Ismaël Bakayoko. « Pour cette finale, nous avons prévu d’inviter les 4 meilleurs du Sénégal, les 4 meilleurs du Cameroun, les 4 meilleurs du Burkina Faso. Nous avons déjà identifiés nos 4 meilleurs ici en Côte d’Ivoire et on aura une grande finale ici en Côte d’Ivoire », a-t-il annoncé.   

Gaël ZOZORO

 

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

CAN 2023/chasse à l'étoile : qui de la Côte d'Ivoire ou du Nigéria l’emportera ?

Tremblements de terre en Turquie : le footballeur ghanéen Christian Atsu retrouvé mort