Abengourou : après la bagarre entre deux de ses cadres, le PDCI ouvre une enquête





abengourou-apres-la-bagarre-entre-deux-de-ses-cadres-le-pdci-ouvre-une-enquete

Le torchon brule entre les cadres de la délégation communale du PDCI-RDA d'Abengourou



L’affaire paraît invraisemblable et pourtant elle a bien eu lieu. Deux cadres du plus vieux parti politique de Côte d’Ivoire, le PDCI-RDA, qui s’adonne à un pugilat en public, lors d’une réunion de la délégation d’Abengourou. C’est le triste spectacle qu’ont offert, jeudi 18 avril 2024, le candidat malheureux de ce parti aux dernières élections municipales, Adom Amoikon Dihyé Guillaume, et le député de cette circonscription, Bredou Athanase. Alors que le premier cité, selon nos sources, dénonçait sa défaite par le fait qu’il n’a pas eu le soutien de ses camarades du PDCI, le second l’a interrompu violemment. Les deux hommes en sont donc venus aux mains, devant les militants. La vidéo de la bagarre fait même le tour des réseaux sociaux.

Face à ce spectacle qui n’honore pas le parti créé par le premier président de la Côte d’Ivoire, Félix houphouët-Boigny, la direction a réagi, ce vendredi 19 avril 2024, dans un communiqué, pour déplorer « l’incident intervenu, hier, au cours de la réunion de la délégation communale d’Abengourou ». Le PDCI-RDA, tout en appelant les parties impliquées à faire preuve de modération, a informé que le ministre d’Etat Emile Constant Bombet, vice-président, coordonnateur des activités des vice-présidents, conduira « dès aujourd’hui », une mission visant à entendre toutes les parties prenantes, à établir les faits et à proposer toutes mesures appropriées.

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Affaire "Affi avait promis d’être présent au meeting de Ouattara" : la réponse surprenante du président du FPI

Deuil : Bédié frappé par un grand malheur