Côte d’Ivoire/Abidjan accueille un sommet sur l’amélioration de l’accès au financement des femmes entrepreneurs en Afrique l’Ouest





Cote d'Ivoire,Sommet,Femmes entrepreneurs,Afrique de l'ouest


- Le premier sommet régional de l’initiative de financement en faveur des femmes entrepreneurs (We-Fi) en Afrique de l’Ouest se tiendra le 17 avril à Abidjan, en présence de plusieurs personnalités dont le président ivoirien, Alassane Ouattara, et la conseillère spéciale du président américain, Ivanka Trump.

Selon une note d’information de l’ambassade américaine à Abidjan, ce sommet, organisé en collaboration avec le groupe de la Banque mondiale, la Banque africaine de développement (BAD) et la Banque islamique de développement (BID), réunira également des partenaires internationaux, des femmes chefs d’entreprises, des cadres du secteur privé et des ministres autour des thématiques touchant les actions de transformation nécessaires pour améliorer l’accès des femmes entrepreneurs au financement, aux marchés et aux réseaux par le biais de réformes des politiques publiques et d’actions du secteur privé.

Ces personnalités, dont le président de la BAD, Akinwumi Adesina, le président de la BID, Bandar MH Hajjar, le PDG de la Banque mondiale, Kristalina Georgieva et le sénateur américain Lindsey Graham, discuteront aussi de moyens concrets de renforcer l’appui aux petites et moyennes entreprises (PME) dirigées par des femmes en Afrique de l’Ouest, précise le document parvenu mercredi à l’AIP.

Grâce à des efforts tels que We-Fi, le gouvernement américain donne aux femmes du monde entier un pouvoir économique et favorise la prospérité et la paix, s’est félicitée la conseillère spéciale Ivanka Trump, ajoutant que les Etats-Unis sont fiers de s’associer à la Banque mondiale pour aider les femmes entrepreneurs des pays en développement à accéder aux capitaux, aux réseaux et aux mentors nécessaires pour créer et développer leurs entreprises.

(AIP)

En lecture en ce moment

Les incongruités de Ouattara

Le député Akoto déplore l’état de dégradation des routes dans la région de l’Iffou