Média : la campagne un journaliste, un bilan de santé lancé par le Ministre Aka Aouélé





Ms Média,Aka Aouélé,Cissé Sindou,un journaliste un bilan de santé


Dans le souci de faire de la prévention des maladies cardiovasculaires chez les journalistes membres de la Mutuelle générale des agents de la presse privée de Côte d‘Ivoire (MS-Média), une campagne de dépistage dénommée ‘’un journaliste, un bilan de santé’’, a été lancé, ce lundi 19 Novembre 2018, au complexe hôtelier Sol Beni sis à la Riviéra M’Pouto.

Cissé Sindou, le président du conseil d’administration de MS Média a expliqué que ce projet qui a reçu l’accord du ministère de la Santé publique, avec des partenaires tels que la Fondation de l’Institut de cardiologie, le laboratoire central et le district autonome d’Abidjan, permettra de faire le dépistage de quatre (4) maux que sont la glycémie, , le cholestérol, la créatinine et l’urée.

‘’C’est pour nous une façon de permettre aux journalistes de connaitre leur état de santé et aux entreprises de connaître l’état de santé de leurs agents. Et nous voulons en faire une institution afin de prévenir certains maux’’, a-t-il déclaré.

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, le docteur Aka Aouélé, parrain de la cérémonie, n’a pas dit autre chose quand il affirme qu’il vaut mieux prévenir que guérir car les journalistes sont exposés aux maladies.

‘’La prévention doit être au cœur de notre vie car elle est moins chère. Nous sommes des malades en sursis et si nous ne faisons rien, le pire est vite arrivé’’, a-t-il lancé, avant de souhaiter que ce genre de projets soient perpétués pour la bonne santé des agents de la presse privée.

La campagne prendra fin le 30 novembre 2018, selon Cissé Sindou, qui a expliqué que les équipes silloneront les rédactions pour faire le dépistage.

Solange ARALAMON 

En lecture en ce moment

Affaire « Un journaliste séquestré à la MACA » : L’UNJCI condamne et demande des sanctions

Rencontre Bédié-Gbagbo : les choses se précisent